ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

24 novembre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 17:33 GMT+1



8 Novembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Pour visiter Venise les crocieristici devront débarquer à Port Marghera

Il l'a établi les Comitatone. Rejetée la solution de Tordue Sant'Angelo. Elles seront examinées les possibilités d'abordage à la Station Maritime toujours à travers la porte de Malamocco

À Venise les grands paquebots n'aboutiront plus à la Station Maritime en passant devant San Marco, mais ils devront faire escale à Port Marghera. Ceci a été établi hier dans le cours du Comité interministériel d'adresse, de coordination et de contrôle sur la Lagune de Venise, les soi-disantes « Comitatone », qu'il s'est réuni à Rome prés du Ministère des Infrastructures et des Transports.

Il a eu donc définitivement archivée la solution du canal Tordue Sant'Angelo quel il y d'accès à la Station Maritime présentée dans le 2014 de l'Autorité Portuaire de Venise(du 16 septembre 2014). Par contre les Comitatone, avec son acte d'adresse, a déterminé « lui accostes pour les Grands Bateaux dans la zone portuaire de Marghera, de Canal Nord Rivage Nord, avec accès à travers la bouche de Malamocco et du canal de navigation malamocco-Marghera ».

En outre hier il a été établi que dans la phase transitoire, estimée en environ trois ans, au fin « d'atténuer ultérieurement les effets de la navigation sur le canal de la Giudecca », l'Autorité Maritime « adoptera une ordonnance avec lequel consolider les limitations déjà aujourd'hui actuelles en évaluant la possibilité de définir une limite technicien soutenable ».

Les Comitatone même a mis en évidence l'importance de la Station Maritime et la possibilité d'adapter à PRG déjà actuel, préalable procédure d'assoggettabilità à Évaluation d'Impact environnemental si nécessaire, et préalable nouvelle analyse des risques, le Canal Vittorio Emanuele III pour permettre, toujours à travers la porte de Malamocco, l'accès à la Station Maritime jusqu'à des limites dimensionnelles qui seront déterminées des vérifications de l'Autorité Maritime.

Même il a été spécifié qu'il serait de toute façon utile réexaminer l'installation du décret Clini Moineau, sur l'escorte des vérifications déjà accomplies dans le cours des dernieres année, environ la necessité de déterminer des « voies de navigation praticables alternatives » au Canal Giudecca pour la réalisation de la Maritime.

En outre les Comitatone a autorisé repars de financements prévus de la loi Spéciale pour Venise paire à 70 millions d'euro, 20 dont million disponibles bref (à 5 millions pour le 2016 et 15 millions pour le 2017), pour les Communes de Venise, de Chioggia et de poulain-Treporti.

« Après tant de mois d'étude et de travail très sérieux - il a souligné le ministre des Infrastructures et des Transports, Graziano Delrio - nous avons trouvé une solution vraie. Les grands bateaux de la Giudecca, du bassin de San Marco, il faut une solution définitive à régime. Les grands bateaux arriveront à Marghera, s'arrêteront dans le Canal Nord de Marghera. il n'y a pas des interférences avec le trafic commercial, donc les deux activités peuvent coexister. Nous avons dit même - il a précisé Delrio - que dans cette phase transitoire, dans attendue qui le terminal de Marghera soit équipée, nous mettrons en champ une nouvelle détermination de l'Autorité Maritime avec des nouveaux critères plus objectifs, qui tienne compte de toutes les variables architecturales, du paysage et ambiants pour préserver au maximum la Lagune. Même nous avons dit manutenere adéquatement et d'exploiter au maximum des actuels canaux existants, sans creuser des nouveaux canaux, pour permettre à la Maritime de continuer à fonctionner bien et de se développer. Il est possible développer le port, faire arriver les croisières - il a conclu le ministre - sans pour ceci mettre à risque le patrimoine de Venise ».

À la réunion hier, outre le ministre Delrio, ont participé le ministre des Biens culturels, Artistiques et du Tourisme, Dario Franceschini, le sous-secrétaire Économie et Finances, Pier Paolo Baretta, le président de la Région Vénétie, Luca Zaia, le maire de Venise, de Luigi Brugnaro, le maire de Chioggia, d'Alessandro Ferro, le maire de Mire, Marco Dori, le maire de Jesolo, Valerio Zoggia, le maire de poulain-Treporti, Roberta Nesto, le président de l'Autorité de Système Portuaire de Mare Adriatico Settentrionale, Pino Musolino, provveditore interrégional Roberto Linetti, secrétaire du Comité, les représentants des Ministères de l'Ambient, de l'Instruction, de la Présidence du Conseil et du Ministère Infrastructures et Transports.

Satisfaction pour je hésite de la réunion a été exprimée du maire de Venise : « les grands bateaux - il a confirmé Brugnaro - ne passeront plus devant San Marco. Une solution partagée de la Région de la Vénétie et du gouvernement qui tient compte des travailleurs et du poussé que nous ne pouvions pas perdre en donnant souffle sérieux au futur des bateaux de croisière à Venise. Elle est - il a souligné le maire - une victoire des citoyens vénitiens, qui ont voté sur ceci craignent ».

CONTRANS
ABB Marine Solutions
Evergreen Line
Est Europea Servizi Terminalistici
Salerno Container Terminal
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail