ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

17 décembre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 01:19 GMT+1



24 Novembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Confitarma : si accueilli, un amendement à la Loi de budget aurait un impact brisant sur la flotte italienne

La Confédération dénonciation qui la mesure comporterait une obligée et immédiate dismissione du drapeau italien

La Confédération Italienne Armateurs (Confitarma) a signalé qui un amendement au budget de l'État pour l'année budgétaire 2018, si accueilli, aurait un fort impact négatif sur la flotte de drapeau italien. L'association armatoriale se réfère à l'amendement 41.0.40 (Maurizio Romani, Bencini, De Pietro, Molinari) présenté à la Commission Balance du Sénat, qui actuellement est candidat la Loi de budget, et qu'il est tourné à l'abolition du soi-disant « superticket » sanitaire, la contribution de 10 euro sur les ordonnances médicales pour les prestations diagnostique et de la spécialisée.

Confitarma a expliqué qu'une première version de l'amendement a reçu sembler contraire de la part du vice ministre à l'Économie, Enrico Morando, en ce qui concerne la couverture déterminée, qui consistait dans la suppression du fond pour les exigences indifferibili, prévu de la même loi de budget. Le texte de l'amendement, reformulé, été est successivement représenté en indiquant comme couverture la suppression du crédit d'impôt sur les rétributions des maritimes embarqués sur toutes les bateaux battants drapeau italien inscrit au Registre international. La Confédération armatoriale a précisé qu'à l'instant l'amendement a été mis de côté pour des évaluations de la part du gouvernement.

En spécifiant la volonté de ne pas intervenir dans les évaluations de type politique liées à la manoeuvre et au tantomeno d'être hostile à l'éventuelle suppression du superticket, Confitarma a mis en évidence que, toutefois, si tel amendement était accueilli, « l'impact sur la flotte mercantile battant drapeau italien serait brisant avec des obligée et immédiate dismissione de tel drapeau ».

« Ils viendraient par conséquent moins - il a souligné la Confédération - soit la « recette fiscale » que, faite encore plus grave, l'occupation italienne. L'auspicio - il a remarqué Confitarma - est donc que de la politique, du gouvernement et de la comparaison parlementaire elles jaillissent des choisies responsables telles à ne pas endommager le secteur sur lequel tourne l'économie de la mer qui tous les ans produit 32.6 milliardes d'euro et occupe 471.000 personnes ».

« Paradoxalement - il a spécifié encore Confitarma - la suppression de l'alinéa 1 de l'article 4 de la loi 30 des 1998 (constitutives du Registre international) rayerait vraiment ces ressources qui l'amendement a déterminé pour financier la suppression du superticket et rendrait vain les positives retombées occupationnelles obtenues dans les derniers 20 ans avec le doublement de la flotte italienne ».

ABB Marine Solutions
Est Europea Servizi Terminalistici
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail