ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

17 août 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 00:22 GMT+2



11 Janvier 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L'an passé le nombre d'attaques de pirates aux bateaux est diminué de -6%

Il est chiffre plus de plaine de 1995

Dans le 2017 le nombre d'attaques de pirates aux bateaux a baissé du -6% en étant étés 180 par rapport aux 191 qui dans l'an précédent ont été communiqués à l'International Maritime Bureau (IMB) de l'International Chamber of Commerce (ICC). Dans son dernier rapport sur l'activité de la piraterie maritime IMB a mis en évidence que celui enregistré l'an passé constitue le nombre plus bassement que des incidents de 1995, an où ils s'en produisirent 188.

Dans le 2017 elles ont été les 136 les bateaux abordés des pirates par rapport à 150 dans le 2016. En outre l'an passé on a vérifié 22 tentatives de attaque (22 dans le 2016), 16 bateaux ont été objet de coups d'arme à feu (12) et six bateaux ont été séquestrés (7%).

Le rapport spécifie que dans le cours de 15 incidents ils ont été pris en otage dans l'ensemble 91 maritimes (151 dans le 2016) et dans autres 13 incidents 75 ils ont été enlevés (62). Dans l'ensemble dans les attaques six maritimes ils ont été blessés (8) et trois ont été tués, pendant que dans le 2016 aucun maritime a perdu la vie suite à les assauts des pirates.

L'an passé, parmi les aires à majeur risque d'incidents, dans le Golfe de Guinée on a vérifié 36 attaques et elle n'a pas été séquestrée quelque bateau, pendant qu'en dix incidents dans les eaux nigeriane ou dans les aires environnantes ils ont été enlevés 65 maritimes.

Au large des côtes de la Somalie ils se sont vérifiés neuf incidents par rapport à des soleils deux incidents dans le 2016 et IMB a mis en évidence en particulier la violence de l'assaut réalisé le novembre passé vis-à-vis d'un portacontainer environ à 280 milles nautiques à est de Mogadishu, attaque dans le cours dont les pirates ne sont pas réussis à effectuer l'abordage à cause des manoeuvres evasives exécutées du bateau contre lequel les pirates, armés avec lance-fusées, avant de se retirer ont lancé deux missiles qui ont manqué la cible. Suite à ces incidents six pirates somaliens ont été capturés et incarcérés de la Force Navale de l'Union Européenne et donc ont été condamnés par 30 ans de réclusion. « Cet dramatique incident et les données du 2017 - il a commenté le directeur de l'International Maritime Bureau, Pottengal Mukundan - montrent que les pirates somaliens ont encore la capacité et l'intention de décocher des attaques contre des navires marchands à des centaines de kilomètres de leurs côtes ».

En outre l'an passé en Indonesie on a vérifié 43 incidents par rapport à 49 dans le 2016 et dans les Philippines le nombre d'attaques, d'autre part d'intensité plus jeune et principalement contre de bateaux en port, est plus que doublé en passant de 10 à 22.


Vincenzo Miele
ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail