ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 septembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 15:11 GMT+2



1 Mars 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les entreprises de transport ferroviaire cargo et de logistique protestent pour l'interruption totale du trafic ferroviaire des marchandises décidée de RFI

Marcucci : « nous demandons au ministre des Infrastructures et des Transports qui interviennent sur RFI pour obtenir l'immédiate révoque de la mesure »

Hier Réseau Ferroviaire Italienne (RFI) a élargué avertis en communiquant quelques modifications à offerte de trains régionaux, à long parcours et haute vitesse sur la base du plan d'émergence grave prévu de l'entreprise pour faire face à la vague de mauvais temps qui donne hier a frappé le territoire italien.

La Confédération Générale Italienne des Transports et de la Logistique (Confetra) retient que les mesures assumées de RFI soient excessives pour faire face la situation : « la décision de RFI - il a dénoncé le président de Confetra, Nereo Marcucci - est disproportionnée et au-delà de tout adoptée sans le préavis nécessaire à permettre aux entreprises de s'organiser. Nous demandons au ministre des Infrastructures et des Transports qui interviennent sur RFI pour obtenir l'immédiate révoquent de la mesure au fin de ne pas pénaliser ultérieurement une catégorie déjà mise à rude épreuve les derniers jours. Je retiens - il a ajouté Marcucci - que combien est arrivant soit j'attends plus éclatant de l'état manutentivo du réseau, dont unique responsable est RFI, que d'autre part les passagers expérimentent quotidiennement ».

FerCargo, l'association qui représente des entreprises actives dans le secteur du transport ferroviaire des marchandises, est encore plus de critique vis-à-vis de la décision de RFI. En se référant à la prescription émanée du gérant de l'infrastructure ferroviaire à toutes les entreprises du transport ferroviaire marchandises, qui prévoient l'interruption totale du trafic ferroviaire marchandises sur tout le territoire national des heures 2:00 d'aujourd'hui jusqu'à amélioration des conditions météorologiques prévues pour la journée de vendredi, FerCargo a précisé de retenir la mesure adoptée « décidément excessive soit pour l'entité que pour l'étendue géographique par rapport aux prévisions météo même de la Protection Civile à toutes notes ».

En outre FerCargo a mis en évidence « qu'il n'est pas possible bloquer complètement et sans quelque préavis un entier secteur à cause d'un événement atmosphérique, surtout en évidente absence d'une adéquate organisation à gérer des telles situations qui dans beaucoup de régions sont de se considérer normaux pour la saison et de toute façon toujours plus fréquentes et prévisibles.

FerCargo a fait remarquer même « comme encore une fois la comparaison avec les nations européennes limitrophes et avec lequel nous voulons développer des forts relations d'échange commercial tu nous fais rougir de honte. Dans ces jours en effet - il a remarqué l'association - dans toute Europe ils sévissent le mauvais temps et le froid sibérien, mais seulement en Italie ceci semble doive avoir comme unique solution l'arrêté complet des transports ferroviaires qui dans les autres nations poursuivent sans rallentamenti. À ceci il faut ajouter que sur le noeud de Rome, dans laquelle ils se sont vérifiés des considérables malaises pour soleils 15 centimètres de neige, malgré les journées avec seules de mardi 27 et mercredis 28, le trafic ferroviaire marchandises résulte encore bloqué pour le Sud Italie ».

FerCargo a conclu en annonçant que les entreprises ferroviaires adhérentes à l'association ont communiqué l'intention « de ne pas payer quelque type de pénal, prévue de Perspective informative du Réseau, pour tous les services influencés de l'actuel état du Réseau Ferroviaire ; les mêmes on réserve en outre d'agir dans les sièges sociaux à tutelle de tous les dommages, dirigés et indirects, subis pour interruption d'activité et de service ».

En s'unissant à la protestation de FerCargo, le groupe Contship Italie, qui actionne dans le secteur du terminalismo portuaire et du transport intermodal, il a souligné que la d'aujourd'hui suppression totale du trafic marchandises « sortira à flots les routes une quantité de marchandises voisine au moyen million de tonnes, avec des évidentes conséquences en termes de pollution et trafique, en allant à ajouter des ultérieures criticités à un système routier déjà fortement congestionné et donc pas certes plus sûr de la modalité ferroviaire dans une situation de criticité météorologique ».

ABB Marine Solutions
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail