ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

20 juin 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 11:45 GMT+2



1 Mars 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Mattioli (Confitarma) : fortes préoccupations pour les déclarations des Melons sur l'occupation des maritimes italiens

Parmi les propositions de Frères d'Italie, l'effacement de la loi 30/1998 qui a institué le Registre International

Le président de la Confédération Italienne Armateur (Confitarma), Mario Mattioli, a écrit à Giorgia Meloni, député et président du mouvement Frères d'Italie, en manifestant des fortes préoccupations de l'armement pour les déclarations délivrées des Melons au sujet de l'occupation des maritimes italiens et à la necessité d'actionner une rivisitazione du Registre International. Mattioli a manifesté à des Melons sa disponibilité à la rencontrer pour pouvoir fournir un carré complet et précise de la situation.

En intervenant téléphoniquement à une rencontre organisée de l'Association "Maritime pour le Futur" à Torre del Greco, des Melons, en se rappellant de que le slogan de Frères d'Italie est « achète italien, tu assumes italien » et en soulignant que des Frères d'Italie soutient la cause des travailleurs maritimes italiens, il a énuméré les mesures qui le mouvement auraient intention de réaliser si, après les élections politiques de dimanche prochaine, il ira au gouvernement : avant tout rayer la loi 30 de 1998, la loi qui a institué le Registre International, et établir que les facilités fiscales vaillent seulement pour ces bateaux qui embarquent au moins le 90% de maritimes italiens.

En outre, pour FdI, les decontribuzioni Inps dont jouissent les compagnies de navigation doivent valoir seulement pour les travailleurs italiens. Des melons a dénoncé même la « concurrence déloyale sur le travail avec des immigrés extracommunautaires sous-payés qui mettent dehors marché les maritimes italiens » et a spécifié que « qui travaille sur les bateaux italiens il doit parler italien pour garantir plus de sécurité et une meilleure qualité du service » et que « les étrangers doivent prendre en Italie la même aptitude demandée aux maritimes italiens ».

Enfin, en second lieu FdI, est nécessaire « de revoir l'accord entre les syndicats et Confitarma, seconde lequel les syndicats prennent 190 euro pour chaque matelot embarqué sur des bateaux italiens, même si extracommunautaire. Nous - il a précisé des Melons - voulons que les syndicats italiens prennent 190 euro pour chaque maritime italien embarqué et ils en perdent 190 pour chaque immigré extracommunautaire embarqué ».

Est Europea Servizi Terminalistici
Evergreen Line
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail