ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 novembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:37 GMT+1



23 Mars 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Amende de 29.2 millions d'euro de l'Antitrust à Moby et CIN pour abus de position dominante

Le groupe Honoré Armateurs réplique en manifestant de la stupeur pour la décision et en annonçant un recours à la magistrature administrative

L'Autorité Garante de la Concurrence et du Marché (AGCM) a prescrit une amende pécuniaire de 29.2 millions d'euro à la compagnie de navigation Moby et à la Compagnie Italienne de Navigation (CIN), la société qui a acquis Tirrenia de Navigation, les deux partie du groupe Honoré Armatrice, pour avoir abusé de sa position dominante dans trois direttrici de transport maritime de marchandises entre la Sardaigne et l'Italie continentale (Nord sardaigne-Nord Italie, Nord Sardaigne Centro Italia, Sud Sardaigne Centro Italia), en violation de l'article 102 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne.

L'Autorité Antitrust a expliqué que dans le cours de l'instruction, qui a été causée des signalisations des deux sociétés de logistique Transsexuel Îles et Nouvelle Logistique Lucianu et de la compagnie de transport maritime Grimaldi Euromed, auxquelles elle s'est successivement unie Grendi Transporte Maritimes, a été vérifiée que, au moins dans la période qui vont de septembre 2015 à aujourd'hui, des forts de sa position dominante sur ces marchés, Moby et CIN ont posé dans être intentionnellement une composita et agressive conduite anticoncurrentielle tourne à entraver la croissance de ses concurrents.

En particulier - il a éclairci AGCM - telle conduite s'est réalisée, d'un coté, à travers des injustifiées rétorsions et des pénalisations, économiques et commerciales, vis-à-vis des entreprises de logistique qui se sont servies des services des concurrents, de l'autre, à travers la concession d'avantages compétitifs de diverse nature aux entreprises restées loyales CIN et à Moby, pour que ces dernières pouvaient soustraire des vendeuses aux entreprises de logistique devenues des clients des armateurs concurrents de l'entreprise dominante.

AGCM a précisé que la stratégie a été mise en acte avec le but principal de nuire aux entreprises de logistique des « traîtresses » et, pour reflet, d'entraver ou empêcher l'accès nouveaux à des concurrents aux marchés considérables. Tel objectif - il a spécifié l'Antitrust - s'est effectivement concrétisé vis-à-vis des sociétés Grimaldi et Grendi.

L'Antitrust a mis en évidence en outre que la stratégie multiforme mise en acte des entreprises du groupe Honoré a serré gravement la concurrence, en entravant l'entrée nouveaux de concurrents dans trois direttrici de transport maritime de marchandises et pour de la Sardaigne, et en résultant apte à causer un préjugé aux consommateurs des biens objet de transport.

Moby a répliqué à la délibération de AGCM en manifestant de la stupeur pour la décision de l'Antitrust « dans laquelle - il a souligné la compagnie de navigation - nous sommes accusés d'avoir entravé l'opérativité de quelques sociétés de logistique. En ayant les compagnies du groupe Honoré Armatrices agi toujours avec exactitude, dans l'exclusif intérêt des clients et, là où dans être, dans le plein respect des contrats de service - il a conclu la compagnie - nous sommes confiants que, comme déjà produit en passé, la magistrature administrative, à laquelle nous nous tournerons, annule la décision en confirmant notre irreprensibilità ».

Au succint communiqué d'entreprise du Moby elle est suivie une déclaration aussi concise mais beaucoup plus vénéneuse du patron du groupe Honoré Armatrice : « « rien de nouveau sous le soleil », il a commenté Vincenzo Onorato, selon lequel je hésite de l'instruction de l'Antitrust constitue « une attendue tentative, parmi les beaucoup, de vengeance de Sistema Italie-Lobby contre l'occupation du personnel italien. Singulier - il a réncheri la dose Honoré - que l'Autorité Garante on n'ait jamais voulu intéresser du monopole sur la Sicile dans le secteur des transports mer. Ailleurs - elle est la conclusion furieuse de Honoré - l'histoire de Petruzzella, président de l'Autorité Garante, parle tout seul. Bien il vienne un nouveau gouvernement qui fait nettoyage du ancién régime des lobby ».

Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail