ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

22 juillet 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:24 GMT+2



04 Avril 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Transparency International exhorte l'International Maritime Organization à se douer d'un système de governance plus rigoureux

Selon TOI, l'activité de l'agence de l'Onu est mise à risque de conflits d'intérêt irrésolus

Transparency International (TE), l'organisation internationale dont objectif il est de prévenir et contraster la corruption même je traverse des actions pour sensibiliser l'opinion publique, la dénonciation que l'International Maritime Organization (IMO), l'agence des Nations Unies chargée de promouvoir la coopération en matière de navigation parmi les nations adhérentes et de garantir la sécurité de la navigation et la protection de l'ambient je marine, est un organisme l'activité duquel est mise à risque de conflits d'intérêt irrésolus causés de carences dans ses governance.

Dans son étude du titre « Governance at the International Maritime Organization : the maisons for reform », qu'il sera publié le mai prochain et de où l'organisation a anticipé les contenus, Transparency International particulière, en particulier, que les intérêts de l'industrie maritime privée pourraient aboutir en indues ingérences dans les procédures d'élaboration des politiques su sein IMO. Cela, entre autre - en second lieu TE - pourrait poser à risque la capacité de l'agence des Nations Unies de régler efficacement les émissions de gaz serre produites de shipping.

Dans le document Transparency International il évalue les aspects de la transparence, responsabilité et integrité de la structure de governance de IMO et dénonciation que les journalistes déploreraient de ne pas être en mesure de référer librement sur les réunions de IMO et que les organisations à but non lucratif représentées prés de IMO avec des buts consultatifs pourraient être expulsées de l'agence de l'Onu si, par exemple, muovessero critiques à l'agence ou au riferissero sur les opinions des Pays adhérents.

Transparency International met en évidence en outre que la plupart (le 52%) de la flotte commerciale mondiale est enregistré en seules cinq nations : Panama, Liberia, Marshall, Malte et Bahamas, beaucoup dont - te souligne ELLE - ils sont connus comme des paradis fiscaux pour les bateaux, et qu'ensemble - met en évidence encore l'organisation - ils contribuent pour le 43,5% des financements globaux à l'agence versés des 170 États membres de IMO. Ces Pays - il t'observe - ont potentiellement un poids exagéré dans les procès de définition des politiques IMO, en particulier lorsque il n'existe pas quelque mécanisme de défense d'influences indues.

En outre Transparency International remarque que les gouvernements sont en mesure de nommer comme membres de leurs délégations prés de IMO des employés d'entreprises, incluses les compagnies de navigation, et que ces représentants ont conditionné les actes de quelques délégations. Ces délégués du secteur privé - accusation TE - peuvent déterminer la position de leur gouvernement relativement à la politique IMO et ils ne sont pas sujets aux règles sur le conflit d'intérêts né à un code de conduite.

Si l'étude met en relief ces aspects négatifs, il met même en lumière que toutefois, même en absence d'un accès je complète aux procédures de définition des politiques, la transparence sur l'administration de IMO est élevée et que les informations sur le mandat, les pouvoirs et les règles de travail de son assemblée, de conseil et de commissions sont facilement accessibles. En outre le rapport spécifie que la même agence de l'Onu n'est pas responsable pour les nominations des délégations des États membres.

Relativement aux initiatives sur la limitation des émissions produites de shipping, le coordonnateur des Climate Governance Integrity Program de Transparency International, Brice Böhmer, en présentant l'étude, s'est rappellé de que « en 1997 à IMO il a été assigné la tâche de limiter et réduire les émissions de shipping dans le domaine du Protocole de Kyoto. Toutefois - il a ajouté - on a dû même arriver au 2016 pour qu'IMO pouvait établir un tableau de marche vers une stratégie initiale, prévue pour le 2018, et une révision de la stratégie prévue seulement dans le 2023. Une structure de governance de l'organisation bien fonctionnante - il a remarqué Böhmer - devrait être en mesure de poser en acte des mesures décisives, mais les insuffisances des governance mises en évidence de notre recherche suggèrent que ceci n'arrive pas à IMO parce que les décisions politiques peuvent être contrôlées excessivement d'entreprises privées ».

Transparency International donc a exhorté IMO à établir son système de governance plus solide, à s'engager dans un procès transparent de plain air dialogue avec le stakeholder qu'ils ne font pas partie de l'agence, incluse la société civile et l'industrie, à améliorer la transparence, à garantir que les procès décisionaux réfléchissent l'intérêt je publie et à appliquer des rigoureuses règles et des mesures sur l'integrité.

Est Europea Servizi Terminalistici
Vincenzo Miele
ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail