ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 octobre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 10:42 GMT+2



7 Mai 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Vincenzo Bellomo est le nouveau président de l'Union Pilotes

L'association souligne que le relâchement de la licence de pilotage doit rester élément indispensable pour l'exercise de la profession

Le capitaine Vincenzo Bellomo a été élu nouveau président national de l'Union Pilotes (U.P.) dans le cours de l'onzième assemblée ordinaire qui s'est déroulée samedi prés de la Ferme Amastuola à Crispiano (Tarente). Vice-président de l'association a été élu Marco Ragusa, en force à la Corporation des Pilotes de l'Estuaire Vénétie.

En spécifiant les objectifs de son mandat, Bellomo, classe 1970, de Trapani, de 14 ans en service prés du Corps des Pilotes de Tarente, a expliqué que la volonté est de s'engager « à défense de tous les pilotes, compris les pratiques, parce que - il a précisé - entre il n'y a pas quelque différence. Nous voulons même nous occuper de la douzaine de pilotes italiens qui travaillent à l'étranger. Et il ancre, voudrions que l'U.P était reconnu soit de IMPA (The International Maritime Pilots'Association) que de EMPA (European Maritime Pilots'Association) ». Bellomo a lancé même un signal de détente aux Fedepiloti, l'autre association nationale qui représente les pilotes des ports, avec lequel - il a souligné - l'U.P n'est pas en compétition « parce que toutes les deux les associations travaillent pour bien des pilotes ».

« Nous voulons faire comprendre à tous - a établi le vice-président Raguso - que nous faisons les intérêts des pilotes et pour ceci on battra dans toutes les sièges. Nous voulons nous faire connaître plus possible et impliquer autres collègues ». Raguso s'est arrêté même sur la licence de pilotage qui - il a mis en évidence - reste fondamental : « l'assimiler à un certificat de formation - il a remarqué - il signifierait ouvrir les portes aux liberalizzazione. Et nous à ceci nous opposons ».

À ouvrir les travaux de l'assemblée il a été le président sortant capitaine Giuseppe Orr ù qui au terme de la réunion a été nommé vice-président honoraire, en signe de reconnaissance pour l'engagement abondant à défense de la catégorie. Dans sa relation introductive Orrù il a tracé un budget des activités déroulées dans la dernière période. Parmi les résultats atteints ils figurent - il s'est rappellé - la naissance à Venise du première cluster maritime dans lequel l'association a exprimé le président, et la reconnaissance de l'Union Pilotes quel groupe d'intérêt prés du Parlement européen. Moins important elle n'a pas été l'attention prêtée aux diverses problématiques des Corps pilotes. En tel sens le capitaine Orr ù s'est rappellé du cas de la difficile négociation pour le renouvellement du contrat des pilotini de Tarente, où la locale corporation a pu compter sur le support de l'association.

Une bonne partie de la relation d'Orrù a été centrée sur la règlement EU 2017/352 en matière de fourniture de services portuaires qui, quoique il exclue des liberalizzazione le service de pilotage, recommande aux États membres de favoriser des formes moins rigides que pilotage comme PEC (Certifié d'exemption du pilotage) et VHF qui ne prévoient pas la présence du pilote à bord du bateau. À telle intention l'U.P a réaffirmé son engagement en siège ministériel « pour que la sécurité des escales maritimes, protégée vraiment du pilote et du pratique local, ne soit pas dévalorisée en respect aux logiquex de marché ».

Autre craint important touché de la relation d'Orrù a été l'instruction pour la modification de la règlement pour l'exécution de Code de navigation qui l'U.P voit comme une « opportunité pour actionner une solide stabilisation du service d'amarrage », les Groupes duquel on devra constituer en coopératifs subordonnés à la vigilance et à la discipline de l'Autorité Maritime. Le pas suivant, second l'U.P., devrait être le transfert des circulaires ministérielles qui aujourd'hui règlent le service d'amarrage à l'intérieur de la règlement et le relâchement d'un certificat qui atteste la compétence professionnelle des associés travailleurs. « De cette façon - il a mis en évidence Orrù - l'accès à la profession serait possible seulement avec l'aquisition du certificat même ; en outre l'administration aurait un élément en plus pour pouvoir justifier la limitation du nombre de prêteurs du service ».

À propos de titres, pour l'U.P le relâchement de la licence de pilotage (qui doit continuer à se produire au moyen de sélection en tant que public concouru, de stage d'un an avec affiancamento à des pilotes plus âgés et experts, et d'examen final) reste l'unique élément indispensable pour l'exercise de la profession qui donne à l'Autorité Maritime la certitude d'avoir avoir formé un professionnel capable d'affecter un service d'efficacité garante de la sécurité. L'U.P donc a réaffirmé au relâchement d'un nouveau ne spécifie vraiment pas certifié IMO qui subroge la licence. Le risque - il a expliqué Orrù - serait, comme arrivé pour le commandement de quelques bateaux italiens de la flotte mercantile, qui « relie d'autre nationalité communautaire puissent exercer le pilotage dans les ports italiens en vantant la possession d'un certificat émis de leur Pays et sans posséder la licence définitive italienne ». L'U.P a éclairci de ne pas être naturellement contraire à la déroulement de cours formatifs pour les pilotes sur des nouvelles technologies et instrumentations dans passé tu ne présentes pas sur les bateaux à condition que ils ne soient pas « équivalents et alternatifs à l'indispensable transfert d'expérience qui se produit dans l'an de stage parmi des pilotes experts et d'élèves pilote ».

ABB Marine Solutions
Consorzio ZAI
Salerno Container Terminal



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail