ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 octobre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 20:57 GMT+2



16 Mai 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Assotir, des augmentations des accises sur le gasol et du Vat infligeraient un dur coup au cammionage

L'association a manifesté de la préoccupation même pour l'actuelle phase de stagnation politique

L'association du cammionage Assotir a lancé une appel au ministre prochain des Infrastructures et des Transports en avertissant qu'une augmentation des accises sur le gasol serait dramatique pour le secteur et celui du Vat il aurait des effets négatifs pour les consommations. En mettant en évidence que le cammionage représente un secteur fondamental pour l'économie italienne (il vaut le 4% de PIL), le secrétaire général de l'association, Claudio Donati, s'est rappellé de que « en Italie les impôts sur le carburant se montent déjà au 62%, chiffre record dans l'EU. Esclaves par contre - il a remarqué - un coût du transport défini d'une autorité troisième ».

Assotir a manifesté de la préoccupation même pour l'actuelle phase de stagnation politique qui préoccupe le monde du cammionage en attente de l'installation d'un nouveau gouvernement. L'association craint toutefois que, comme exposé divergés d'observatoires, entre les premières mesures du nouveau gouvernement ils pourraient y être des augmentations de la taxe sur la valeur ajoutée et des accises sur les carburants pour faire cadrer les comptes de l'État. « Il serait - il a réaffirmé Offerts - un malheur. Actuellement, sur le coût d'un litre de gasol l'incidence des taxes (taxe sur la valeur ajoutée et accises) est d'au-delà du 62% : sur un euro payé à la pompe, 62 centimes vont à l'État. Si nous considérons les véhicules auxquels elle vient permise la compensation des accises (véhicules d'Euro 3 à Euro 6), ceux-ci, de toute façon, ils versent à l'État environ le 56% de chaque euro dépensé en gasol. Ils sont des chiffres exagérés : l'Italie, parmi tous les Pays de l'Union Européenne, est ce qui impose le plus haut niveau d'accises ».

Assotir s'est rappellé en outre de qu'en dix mois, de Juillet 2017 à avril passé, le prix du gasol est augmenté d'au-delà du 8% et - a observé Offerts - les effets probables d'un ultérieur renchérissement dû à des nouvelles imposés seraient dévastateurs : « d'abord - il a expliqué - beaucoup de petites entreprises ne tiendraient pas le coup et échoueraient. En deuxième lieu, pour qui il a la possibilité, cette décision serait stimule à faire ravitaillement à l'étranger, où le gasol coûte moins vraiment merci au plus jeune chargement fiscal. En outre, trarne à avantage il serait même le milieu organisé, puisque déjà aujourd'hui au-delà du 10% du gasol qui circule en Italie est de provenance illégale, avec des inévitables conséquences sur l'ambient ».

L'association a souligné en outre que les augmentations des coûts ne sont pas absorbées du marché : « les tarifs de transport sont arrêtent, si pas même dans léger je baisse, et deviennent simplement une augmentation de coûts à chargement du transporteur ».

Pour Assotir, ils sont de toute façon multiples les problèmes sur lesquels le gouvernement prochain devra intervenir pour revigorer le secteur du cammionage : « il y a - il a précisé Offerts - des problèmes vieux dont nous souffrons, comme l'impossibilité de se voir reconnue des équitable remunerazione de l'activité déroulée. Pour Assotir elle est fondamentale la bataille pour avoir un coût du transport défini d'une autorité troisième ; cela permettrait d'avoir un point de référence soit pour le vecteur qui pour le sien committente, au fin de sauvegarder la sécurité du marché et surtout sa transparence, comme a récemment établi même la Cour Constitutionnelle ».

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail