ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

25 septembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:39 GMT+2



2 Juillet 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Prochain arrêt des services de cammionage dans le port de Gênes

Cinq jours de stop au terminal VTE, dont les trois dans tous conteneurs terminal de l'escale

Les cinq jours à cheval de la moitié de Juillet seront critiques pour l'activité dans le port de Gênes à cause de l'arrêt du cammionage qui actionne avec l'escale portuaire. Trasportounito a confirmé que du 12 au 17 Juillet prochains sera réalisé l'arrêt des services camionistici au terminal VTE de Gênes-Voltri Prà pour protester pour les temps d'attendue pour les camions, attentes - il a spécifié l'organisation syndicale - « qui ont dépassé toute limite de garde et tolérance et qu'ils se traduisent dans une perte je sèche pour les entreprises de cammionage, qu'avec des moyens « arrêtés » ils ne produisent pas résultés mais seulement des coûts, et que maintenant depuis des années on endosse les charges pour des dysfonctionnements qui ne sont pas leurs, mais ceux d'un terminal conteneur très bon évidemment à gérer le front mer, mais incapable de gouverner les flux dans -dans-out sur le front terre ».

Trasportounito a dénoncé que « à cause des graves blocs opérationnels créés du terminal VTE les entreprises de cammionage ils ont brûlé dans un an environ 10 millions d'euro, à front de bénéfices qui le terminal VTE peine même à abattre. Et les attentes opérationnelles des camions retombent donc en forme de dysfonctionnements même sur les autres opérateurs, expéditionnaires et compagnies maritimes et donc sur la marchandise ».

« Un an de négociations à la table de l'Autorité de Système - il a dénoncé encore Trasportounito - a produit rien absolu avec un terminal VTE qui n'a investi rien pour accélérer les procès de travail et avec des discussions très interminables combien dépourvues de résultats avec les autres opérateurs sur des éventuelles actions correctives de système ».

L'arrêt des services de transport du 12 au 17 Juillet de façon limitée au terminal VTE du port de Gênes a été proclamé de Trasportounito et des associations du cammionage de Gênes CNA Fita, Confartigianato Tu transportes et Fais Conftrasporto. À cela il se superpose la grève de 72 heures du 12 juin au 14 Juillet proclamé avec motivation analogue dans tous les conteneurs terminal de l'escale portuaire génoise des secrétariats territoriaux de Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti.

« Dans la note jointe avec les autres organisations de catégorie - il s'est rappellé de Giuseppe Tagnochetti secrétaire régional Ligurie de Trasportounito - nous avons souligné les risques de tension incontrollée et incontrôlable qui pourraient se vérifier aux passages portuaires. Certes il est que la violation quotidienne du protocole d'accord souscrit de cammionage avec le président Toti, le maire, Confindustria et tous les opérateurs portuaires, aussi à front d'une disponibilité des entreprises de cammionage à se confronter sur ce qui devra être le nouveau modèle opérationnel portuaire, nécessaire pour affronter le congestionamento produit du mega des bateaux (ouverture h24, intermodalità plus fonctionnelle, développe que télématique de service) contraste en mode évidente avec une situation constamment aggravée ; et cela a érodé n'importe quel restant rapport de confiance. Le temps - il a affirmé Tagnochetti - maintenant est périmé, la situation est inacceptable et risque de devenir incontrôlable. Les temps d'attendue au terminal assument les caractéristiques d'un véritable « coup de grâce » pour un cammionage conteneurs déjà dans une situation dramatique, même pour de l'augmentation des coûts du gasol et de l'incapacité obtenir d'expéditionnaires et compagnies maritimes tarifs de service vous adaptez. Et pour le cammionage elle existe seulement une réponse acceptable : VTE doit intervenir rapidement et résoudre les attentes (attentes par rapport auxquelles il est à l'étude une class action). En parallèle les autres opérateurs doivent commencer à payer adéquatement les services de cammionage, en la cessant de faire du dumping tarifaire. Entretemps l'Autorité Portuaire doit immédiatement commencer à tracer et à certifier les attentes dans le cycle documentaire et opérationnel des camions en port et à engager les opérateurs responsables, déterminés de la même Autorité, à indemniser automatiquement le cammionage, dépassé un seuil minimum physiologique arrêté de machine ».

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail