ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 décembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 14:36 GMT+1



14 Novembre 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Uiltrasporti exhorte le gouvernement à ne pas tourner en arrière sur les grandes oeuvres

Tarlazzi : corrigé faire analyse tu coûtes/bénéfiques sur les grandes oeuvres infrastructurales, mais il serait même fondamental donner continuité à quel déjà programmé

Uiltrasporti exhorte le gouvernement à ne pas tourner en arrière sur les grandes oeuvres. « Il est corrigé - précise le secrétaire général du syndicat, Claudio Tarlazzi - faire analyse coûtes/bénéfiques sur les grandes oeuvres infrastructurales, mais - il ajoute - il serait même fondamental donner continuité à quel déjà programmé, sans recommencer de nouveau toutes les fois que il change un gouvernement. Arrêter ou changer des programmes déjà entamés, équivaut à perdre crédibilité, en pesant négativement sur la programmation des investissements des entreprises et donc sur la capacité de croissance globale du Pays ».

« En Italie - il se rappelle de Tarlazzi - nous avons besoin urgent de récupérer le gap avec le reste de l'Europe. Des oeuvres comme le Troisième Franchissement ou la tourin-Lione répondent à des analyses macroéconomiques de système, qui vont à au-delà des coûts/bénéfiques d'une individuelle oeuvre, en répondant à des logiquex d'intérêt économique, social et de perspectif de tout le Pays. Il y a besoin d'intégration avec le reste d'Europe et avec les Pays du Nord Afrique, au moyen de connexions matérielles et immatérielles, qui fassent fonction de soutien de notre industrie manifacturière, de tourisme et de vocation géographique de charnière des trafics terrestres au-delà que de maritimes, de Sud à Nord, en interceptant les chargements maritimes Est-Ouest. Pour cette raison elle est improcrastinabile la réalisation des grandes oeuvres infrastructurales dont déjà programmées, il dépendra relance du Pays, à commencer de celui de l'Italie du Sud ».

« Actuellement - il se rappelle encore du secrétaire général d'Uiltrasporti - des franchissements alpins ils transitent 216 millions de tonnes de marchandise, dont 50 millions d'échange commercial avec la France, réalisé pour le 92% gomme, avec esternalità très hautes et à discapito de la sécurité de la circulation. Le fort congestionamento du trafic routier lourd abaisse la productivité, augmente les coûts des filières et abaisse la compétitivité globale du Pays ».

« Il faut - il conclut Tarlazzi - interconnecter des noeuds logistiques, des ports, interposer t'et aéroports et augmenter leur accessibilité, en développant un système ferroviaire efficace, sans préjugés idéologiques, qui devraient être entièrement des étrangers à quel il gouverne le Pays, lorsque il s'administre dans l'intérêt du bien commun. Elle en a besoin l'économie, mais surtout il en a besoin le Pays, pour développer une tendance structurel de croissance sociale et occupationnelle ».

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail