ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

9 d├ęcembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:52 GMT+1



23 Novembre 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Ils ne sont pas des aides de l'État les escomptes qui l'Autorité Portuaire d'Anvers avaient accordé à deux terminaux operator

La réduction des indemnités pour manqué respect des limites minimums de volume de trafic s'est produite dans conteste de la crise économique

Après deux ans il commence d'enquêtes, aujourd'hui la Commission européenne a annoncé qu'ils ne constituent pas d'aides de l'État les escomptes concédés de l'Autorité Portuaire d'Anvers sur des sommes qui semblait devaient être entièrement versé à l'organisme des sociétés terminaliste PSA Antwerp et Antwerp Gateway(du 15 janvier 2016).

Il s'agit de paiements de sommes liées à des volumes de trafic minimums qui auraient dû être mouvementés du terminal gérés des deux entreprises et établis dans le domaine de contrats de concession de durée de 42 ans paraphés en 2004, accords analogues à ceux souscrits de l'organisme portuaire belge avec autre terminal operator d'Anvers. Des niveaux minimums qui dans la période 2009-2012 n'ont pas été respectés de PSA Antwerp et Antwerp Gateway que, sur la de base des contrats de concession, auraient dû donc verser des indemnités à l'Autorité Portuaire. Cette dernière cependant dans le 2013 avait modifié avec valeur retroactive les niveaux minimums de trafic avec l'effet de réduire presque du 80% la valeur des indemnités dues des deux sociétés terminaliste.

La Commission Européenne a annoncé que l'enquête a porté à remarquer que, dans je conteste de la crise économique, quelques adaptations des niveaux minimums de trafic containerizzato mouvementé pourraient être justifiées vu que les volumes de trafics des marchandises, inclus les trafics containerizzati, sont diminués dans tous les principaux ports européens, inclu le port d'Anvers, et que, pour le même je motive, l'Autorité Portuaire de l'escale belge a adapté même les niveaux minimums de trafic pour autre terminal operator actives dans le port.

En outre l'enquête a mis en évidence que PSA Antwerp et Antwerp Gateway on trouvait dans une situation beaucoup de particulière respect à autres opérateurs présents dans le port d'Anvers puisqu'ils sont des concessionnaires d'une nouvelle aire portuaire - le Deurganck Embarcadère - et étaient les deux ancre dans la phase de départ de l'activité lorsque elle est commencée la crise économique, en posant dans une position les ancre plus difficile dans conteste de la crise, circonstance qui - en second lieu Bruxelles - justifie une adaptation des niveaux minimums de trafic auquel étaient sujets.

En outre la Commission EU a remarqué que toutes les deux les sociétés sont les principaux clients du port d'Anvers et que l'Autorité Portuaire ère préoccupée du fait qui l'obligation de verser l'entier se monter des indemnités aurait eu un impact négatif sur leur situation économique et compromis leurs relations avec le port.

Enfin l'enquête a conclu que l'entité de la réduction du niveau minimum de trafic des conteneurs et la méthode utilisée de l'Autorité Portuaire d'Anvers pour déterminer des telles adaptations en faveur des deux concessionnaires résultent en ligne avec cette qui un privé aurait adopté dans le domaine d'une économie de marché.

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail