ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

12 décembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:17 GMT+1



26 Novembre 2018

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le gouvernement renvoie les décisions sur les grandes oeuvres ferroviaires à après hésite des (ininfluenti) analyse coût-bénéficie

À Gênes les États Généraux du cargo ferroviaire

Les analyses coût-bénéficient pour les projets des nouvelles grandes infrastructures en cours de réalisation ou dans de définition on fait et on fera, même si il n'est pas clair s'il sera hésite de ces évaluations à déterminer si construire ou moins les oeuvres. Ceci, en extrême synthèse, s'est appris aujourd'hui dans le cours de la Tribune de Pietrarsa, l'rendez-vous qui représente les états généraux du transport marchandises pour ferroviaire, que cet an se déroule à Gênes.

Ces nouvelles analyses, fortement voulues de la composante gouvernementale formée des représentants du Mouvement 5 Étoiles et additionnelles (plus approfondies ?) par rapport aux évaluations faites préliminairement à la définition et à l'approbation de chaque projet, s'effectuent et seront portées à terme. Il l'a confirmé le vice ministre aux Infrastructures et Transportes, Edoardo Rixi, exposant de la Ligue qui est la composante politique qui constitue l'autre moitié du gouvernement. De Rome, où il est engagé dans les travaux de la Chambre des députés, en intervenant pour téléphonique à la rencontre il a affirmé que le secteur des infrastructures est important, « mais - il a précisé - il doit être évalué même en termes de coût-bénéficie ». Cela vaut même pour le Troisième Franchissement de Giovi, la nouvelle ligne ferroviaire à haute capacité le but de laquelle est joindre le système portuaire ligurien avec les marchés du Nord Italie et de l'Europe et qu'il fait partie du Couloir infrastructural européen Rhin-Alpes. Rixi a spécifié que parmi quelque semaine il y aura une annonce officielle sur hésite de l'analyse relative à ce projet.

Troisième Valico et de TAV Torino-Lione ils ont parlé les commissaires gouvernementaux - respectivement Iolanda Romano et Paolo Foietta - chargés de sovraintendere à la réalisation des deux oeuvres, en mettant en évidence que les nombres sont une chose, mais le choix de faire ou moins ces infrastructures - a éclairci démissionnaire Iolanda Romano en accord avec Foietta, même il prochain à laisser la tâche en étant aux signalisations officieuses parvenues lui du gouvernement - « dépend de quoi nous voulons », ou bien il s'agit d'un choix franchement politique.

Si de détermination de caractère politique il s'agit, ils ne devraient pas y être des doutes sur porter à terme la réalisation du Troisième Franchissement, oeuvre - il a annoncé Romain - qui est au 26% de sa réalisation : il s'agit - elle a souligné en effet de Rome le vice ministre Rixi - d'une oeuvre fondamentale sur laquelle « on parie le futur du Pays ». Mais alors - il vient de se demander - pourquoi faire une nouvelle analyse sur les coûts et sur les bénéfices de sa construction ? Parce que - elle est la facile et évidente réponse - la politique n'est jamais blanc ou noir, mais presque toujours blanc cassé ou gris. Dans ce cas il est jaune-vert.

À faire pressentir plus précisément ce qui sera la couleur je hésite du réexamen des coûts et des bénéfices des projets des grandes oeuvres, et en particulier du Troisième Franchissement et de TAV Torino-Lione, elle a été l'intervention de Marco Ponti, l'ex professeur d'Économie des transports prés du Polytechnique de Milan et l'actuel conseiller du ministre des Infrastructures et des Transports, Danilo Toninelli. Des ponts a spécifié de ne pas pouvoir anticiper les résultats des analyses en cours. Toutefois le professeur, en nombreux articles et pubblications récentes et plus anciennes, n'a jamais fait mystère de son jugement beaucoup négatif sur le rapport coût-bénéficie des grandes oeuvres infrastructurales ferroviaires, oeuvres qui - il a réaffirmé aujourd'hui - « sont entièrement à chargement des contribuables ». Des ponts a par contre exprimé une opinion plus favorable aux liaisons pour routier en considération des innovations en champ ambiant qui caractérisent le secteur de l'automobile et du cammionage.

Analyse coût-bénéficie celles en cours avec la contribution de Marco Ponti qui, selon le commissaire gouvernemental Foietta, ne pourront pas qu'être d'une partie vu que - a dénoncé - le groupe de travail formé pour les effectuer « ne représente pas une pluralité, mais de fait il est des monocouleurs ».

Un monocromatismo qui toutefois - on rassure Foietta - ne pourra pas qu'être délayé des intentions de la politique qui jamais s'expriment avec une seule couleur lorsque elle est nécessaire une entière palette - comme bien illustré par des exemples aujourd'hui du vice ministre Rixi - pour justifier des décisions dont il ne s'est pas convaincu.

Bruno Bellio

ABB Marine Solutions
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail