ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

25 mai 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 15:55 GMT+2



26 Février 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Toninelli elle met en garde la société terminalista MCT de Gioia Tauro et expose la décadence de la concession

De MSC - il a annoncé le ministre - « une lettre d'engagements générale » avec des promesses d'investissements et de je relance du port. Mais évidemment - il a précisé - nous attendons un business plan

Aujourd'hui, à conclusion d'une visite au port de Gioia Tauro qui fait suivi à la rencontre eue avec les représentants de la société terminalista Medcenter Conteneur Terminal (MCT) qu'il gère le conteneur terminal du port calabrais, réunion qui avait été convoquée du ministre des Infrastructures et des Transports, Danilo Toninelli, pour déterminer des solutions à baisse du trafic mouvementé de l'entreprise et surtout à son considérable impact négatif sur l'occupation, Toninelli a annoncé qu'à MCT elle sera notifiée une « messe en mûre » qui pourrait annoncer à une décadence de la concession. Toninelli a souligné que celui-là de la messe en mûre est « un acte qui n'a pas précédents, mais que - a précisé - nous sommes obligés à faire ».

À la réunion convoquée du ministre ils ont participé seulement les représentants du groupe armatoriale helvétique Mediterranean Shipping Company (MSC) que, à travers sa société terminalista Terminal Investment Limited (TIL) détient le 50% du capital de MCT, pendant qu'étaient ne présente pas délégués de l'autre actionnaire, le groupe Contship Italie qui est participé des allemande Eurokai (66,6%) et d'Eurogate (33,4%) et qu'il détient le restant 50% du Medcenter Conteneur Terminal.

« Nous aurions sûrement voulu un accord - a expliqué Toninelli - mais vu que cet accord il n'y a pas eu et une des deux parties qui tiennent en main la concession n'a pas voulu, disons, céder et trouver ce point de rencontre, évidemment nous sommes obligés à faire respecter combien a été écrit dans la concession. Dans la concession il y est écrit qu'il y a des obligations d'entretien et des objectifs à rejoindre. Il est inutile cacher que ces dernières années né les objectifs, parce que le nombre des conteneurs a baissé, né les obligations de l'entretien ont été garantis : par conséquent nous sommes obligés à mettre les points sur les i, à nous rappeller de qu'il y a un contrat, qui est domaine maritime public et que la concession est donnée pour respecter ces obligations ».

Environ les objectifs le ministre, en faisant référence au dernier acte additionnel à la concession de 2003, s'est rappellé de que dans le document « il y était écrit que dans le 2007 plutôt que un million de teu devait être quatre millions, dans le 2008 cinq millions. Nous sommes - il a remarqué Toninelli - à moins que deux millions et démi : il signifie qu'ils ne sont pas rejoints les objectifs et maintenus les obligations ».

Toninelli a précisé que donc « dans les heures prochaines elle partira une messe en mûre où a été écrit simplement qu'ils doivent être respecté ces obligations et ces objectifs. En alternative il y aura seulement que la décadence. Nous espérons - il a souligné - qu'on ne doive pas arriver à la décadence ».

Relativement à je hésite de la rencontre avec MSC, Toninelli a spécifié que le groupe armatoriale « a écrit une lettre d'engagements générale, engagements à investir et à relancer le port ». « Évidemment - il a ajouté - nous attendons qu'il arrive même un business plan. Donc un plan avec à l'intérieur des nombres relatifs aux effectifs investissements de pouvoir faire au cours des années à venir ». Le ministre cependant a mis en évidence que la gestion de la concession est dans les mains de l'autre actionnaire de MCT, Contship Italie.

L'objectif - il a conclu Toninelli - est ne pas perdre un seul poste de travail, mais au contraire - avec des nouveaux investisseurs - augmenter le nombre d'occupés. Au au-delà de la question avec MCT, ministre il a affirmé que l'objectif est même celui de transformer Gioia Tauro d'un port de pur transhipment à une escale de sdoganamento : « nous voulons - il a expliqué - que les conteneurs aillent sur fer et montent le Nord Italie et même en Europe ».

ABB Marine Solutions
Evergreen Line
Autorità di Sistema Portuale Tirreno Settentrionale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail