ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 juin 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:46 GMT+2



6 Mars 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les terminalisti éspagnols sollicitent une réduction des taxes sur les entreprises portuaires

Ils demandent une réduction du 5,5% au 4% de l'aliquote fiscale annuelle applicable à l'assiette de l'impôt

L'association des terminalisti éspagnols ANESCO demande une réduction des taxes portuaires, des tarifs des services portuaires et des impôts sur les entreprises portuaires au fin de soulager la pression fiscale sur les entreprises du secteur et les conséquents dommages qui cela provoquent l'économie nationale. Le comité de direction de l'association, qui s'est réuni hier à Madrid, a mis en évidence que «¬†augmenter ultérieurement les entrées des administrations publiques à travers les taxes portuaires, les tarifs portuaires, les impôts sur les sociétés et sur les biens immeubles, par l'augmentation des contributions des previdenziali, de l'etc, signifie freiner nos importations et exportations et la perte d'opportunité relativement aux trafics de je transborde¬†».

ANESCO a souligné que le système portuaire national, qui est formé de 46 escales portuaires de propriété d'état gérées de 28 Autorités Portuaires, jouit d'excellente santé du point de vue économique, en engendrant un EBITDA annuel compris parmi 500 et 600 millions d'euro et en produisant un résultat économique consolidé d'au-delà de 200 millions d'euro, et que les taxes sont la principale source de financement sur lesquelles se base le système portuaire d'état, impôts qui devraient répondre au principe d'équivalence par rapport aux coûts de messe à disposition des aires et des infrastructures et aux coûts des services fournis directement des Autorités Portuaires. Selon l'association des terminalisti, l'actuel niveau de j'importe des taxes portuaires provoque par contre des effets négatifs, à partir de la génération de ressources économiques n'investissez pas, qu'ils ne contribuent à développe des trafics maritimes né à développe d'investissements privés et de l'activité des entreprises et même pas à la création d'emplois, pour arriver à des investissements publics qui, dans quelques cas, ne répondent pas à des raisonnables critères de rentabilité économique ou social. Pour ANESCO, donc, cela il violerait le principe d'équivalence entre des impôts et du coût des biens ou des services fournis de l'administration publique.

En se rappellant de que les concessionnaires portuaires contribuent pour au-delà du 35% aux entrées des Autorités Portuaires, ANESCO a souligné que le coût du loyer exprimé comme valeur moyenne pour conteneur teu mouvementé des terminalisti des éspagnols se monte à 7.58 euro, qui le loyer de concession représentent environ le 10% des coûts globaux soutenus des terminalisti des éspagnols, en pour-cent qui - il a remarqué l'association - les placent près des terminalisti des ports des nordeuropei mais en du net désavantage par rapport aux terminalisti de nations voisines, comme l'Italie, et que le coût du loyer inclus dans les coûts des services de movimentazione des marchandises pour un moyen conteneur terminal espagnol il a crû du +14,42% parmi le 2011 et le 2014.

Selon ANESCO, je développe de la navigation dans les ports des éspagnols pourrait être par contre assuré en réduisant de l'actuel 5,5% au 4% l'aliquote fiscale annuelle applicable à l'assiette de l'impôt, qui sur la de base du décret législatif 2/2011 qui approuve la révision de la loi en matière portuaire est déterminée même sur la de base de la valeur de l'occupation d'aires portuaires et des eaux du port, et a sollicité l'administration publique et le législateur à entamer de l'activité d'étude et de l'analyse sur cette proposition, en impliquant les parties intéressées, pour valutatne la faisabilité.

ABB Marine Solutions
Evergreen Line
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail