ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

25 avril 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 10:17 GMT+2



9 Avril 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Drapeau (Fedepiloti) : les autoproduzione trouve sa naturelle limite dans la sécurité

À la lumière de la Règlement EU sur les services portuaires - il a souligné le président de la Fédération - « il se déduit encore une fois légitimée discipline des services de pilotage articulée dans notre système »

Sur la sécurité des manoeuvres des bateaux des ports et sur la necessité de continuer à l'assurer je traverse le travail des pilotes des ports en évitant des formes d'autoproduzione de la part des compagnies de navigation on a centré l'assemblée d'aujourd'hui à Rome de la Fédération Italienne Pilotes de Porti (Fedepiloti), avec un regard même à l'entrée en vigueur produite le 24 mars passé de la Règlement européenne n. 352 des 2017 qui institute un cadre normatif pour la fourniture de services portuaires, inclus les services de pilotage, et règles communes en matière de transparence financière des ports.

En parlant de il craint des autoproduzione, le président de Fedepiloti, le commandant Francesco Bandiera, a mis en évidence que les pilotes, lorsque ils montent à bord d'un bateau, ont un double objectif : outre défendre les intérêts plus que légitimes des armateurs - il a souligné – il y il est « cela encore plus important de l'intérêt général de l'État à travers la sauvegarde de la vie humaine en mer, des biens matériels et ambiants, et a seulement la composition de ces deux intérêts - il a spécifié Drapeau - qui doit être réalisé en garantissant la sécurité des ports et des eaux portuaires ».

Drapeau a remarqué que les autoproduzione trouve sa naturelle limite vraiment dans la sécurité. « Pourtant - il a déploré le président de Fedepiloti - le 8 prochains de mai nous serons à Palerme, tous seuls, à défendre l'installation du pilotage italien prés du conseil de justice administrative vraiment dans une cause sur les autoproduzione appelée en tant qu'un opérateur privé qui a remarqué un transport maritime public régional, en régime de monopole, financié avec les fonds publics destinés même à garantir la sécurité dans les ports à travers la correcte utilisation des services technicien-nautiques ».

Environ la Règlement européenne 352/2017, Drapeau s'est rappellé de que la réglementation « comprend l'exigence d'instituer et maintenir des services totalement réglés dans les ports des États membres lorsqu'on entende poursuivre des intérêts qui se rapporte au journalisme parmi lesquels la sécurité portuaire. Tel acte de droit dérivé de l'Union Européenne, en effet - il a remarqué - n'a pas quelque hésitation à permettre aux États membres d'imposer des qualités minimums à la fourniture du service, ainsi que des limitations au nombre de prêteurs, en raisons de prééminentes obligations de service public ». « À la lumière de ces principes - il a observé le président de Fedepiloti - il se déduit encore une fois légitimée discipline des services de pilotage articulée dans notre système, qui détermine un unique prêteur de service pour port, vraiment pour satisfaire des exigences de synergie dans la prestation du service universel à la généralité des usagers, mais en particulier exigences de sécurité vous insérez ensemble à des exigences d'efficacité économique ».

Dans son intervention le ministre des Infrastructures et des Transports, de Danilo Toninelli, s'est dit de la même partie de Fedepiloti et de son président Bandiera : « il est juste et est légitime - il a affirmé - qu'il y ait une concurrence parmi les armateurs, parmi les grands entrepreneurs du secteur, mais la concurrence - a précisé Toninelli - ne doit pas entrer en compétition avec la sécurité ». « Je ne veux même pas lointainement - il a ajouté le ministre - sentir parler d'une privatisation d'un système portuaire de sécurité, qui permet une majeure vitesse en sécurité dans arriver en port et dans sortir du port ».

ABB Marine Solutions
Evergreen Line



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail