ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

27 mai 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 15:26 GMT+2



7 Mai 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Hupac exhorte à prolonger les contributions d'exercise pour le transport intermodal prévu en Suisse

Dans le 2019 attendue une stabilisation de la question de trafic à cause du ralentissement de l'économie

Le opérateur helvétique de transport combiné Hupac a exhorté à prolonger les contributions d'exercise pour le transport intermodal prévu en Suisse au-delà du terme d'échéance de fin 2023, en les appliquant jusqu'à l'achèvement du couloir Rhin-Alpes, puisque, selon une simulation réalisée de l'entreprise, des augmentations de productivité d'AlpTransit, le projet en cours pour réaliser un chemin de fer de plaine à travers les Alpes, atteints avec la réalisation des tunnels de base du Gottardo et des Cendres on présenterait des inférieurs par rapport aux attentes.

En particulier, Hupac a remarqué que par deux ans de la messe en exercise de la galerie de base du San Gottardo de la heureuse augmentation de productivité pour le transport combiné transalpin il est réalisable seulement en partie. Si - a spécifié l'entreprise - ils pèsent positivement l'abolition de la double traction sur les parcours de montagne avec conséquente réduction des coûts ferroviaires et l'allongement des trains qui à partir du 2021 permettra de transporter un majeur nombre d'unité de chargement pour train, toutefois, par rapport aux actuelles contributions d'exercise en échéance dans le 2024, elle existe une considérable différence qui rend le transport intermodal plus coûteux par rapport au transport sur route, en mettant donc en danger le transfert du trafic.

Hupac a énuméré les facteurs qu'à son j'avertis au cours des années à venir réduiront la compétitivité du transport intermodal sur le couloir Rhin-Alpes : lignes d'accès en Allemagne vous limitez à une longueur train de 690 mètres au lieu de 740 mètres (de l'achèvement de l'upgrade du couloir Rhin-Alpes n'est pas prévu avant le 2030) ; quelques parcours présentent des pentes qui demandent une coûteuse double traction (il y Domodossola la pente ont du 26 ‰, Tapage des 15-17 ‰, là où la limite supérieure pour les lignes de plaine sont des 10-12.5 ‰. L'upgrade de la ligne lugano-Tapage est concevable autour du 2050) ; en Italie il faut examiner la possibilité de faire passer des trains de poids supérieur à 1.600 tonnes, comme les sous-stations électriques ne permettent actuellement pas d'augmenter le poids des trains ; les horaires pas synchronisés entre la Suisse et les pays limitrophes rendent vain le gain de temps et donc de productivité de la galerie de base du San Gottardo ; à cause du trafic constamment perturbé et des grands chantiers prévus sur le couloir Rhin-Alpes (vallée du Rhin, aire emmerich-Oberhausen) se prévoient des conditions opérationnelles pas optimales, avec des déviations coûteuses et des temps de parcours plus longs, jusqu'au 2030 et au-delà.

En spécifiant que la réduction des prix des traces prévue du Bureau Fédéral des Transports suisse à partir du 2021 réduira la charge pour le trafic marchandises, mais il ne sera pas suffisant à compenser la perte de contributions d'exercise pour le transport intermodal transalpin à partir du 2024, le président du Hupac, Hans-Jörg Bertschi, a mis en évidence que « les prix des traces en Suisse sont lointains du banc d'essai européen, qui actuellement sont dans ultérieur baisse à cause de la réduction des prix des traces en Allemagne et dans les Pays Bas. Pour continuer le procès de transfert du trafic - il a remarqué - les contributions d'exercise de la Suisse devraient être maintenues à un niveau inférieur jusqu'au 2030 environ pour combler les actuels déficits ». Bertschi a souligné que seulement après l'upgrade complet du couloir Rhin-Alpes et le rétablissement d'un trafic coulissant sur une infrastructure sans interruptions le transport combiné pourra exploiter pleinement les avantages d'AlpTransit en termes de productivité et actionner en mode auto-sostenibile.

Entre temps aujourd'hui le groupe helvétique a présenté le budget d'entreprise relatif au 2018, an où Hupac a enregistré un accroissement du +21,4% du volume de trafic mouvementé(du 4 février 2019). Dans le 2018 Hupac a développé son chiffre d'affaires du +19,4% par rapport à l'an précédent en ayant totalisé 579.7 millions de francs suisses (502.1 millions d'euro). Les principaux facteurs de la croissance - il a expliqué l'entreprise - ont été développe positif du core business du transport combiné à travers la Suisse, l'aquisition de opérateur maritime ERS Railways(du 2 mai 2018) et l'absence de l'effet négatif causé de l'affaissement de la ligne à Rastatt, en Allemagne, produit l'an précédent. Le résultat d'exercise a été pair à 7.9 millions de francs suisses par rapport à 11.1 millions dans le 2017, avec baisse des -29.1% qui - il a précisé Hupac - sont en ligne avec les attentes comme le résultat sont caractérisés d'effets extraordinaires un tantum, en particulier amortissements de goodwill sur les aquisitions.

Quant aux perspectives pour le 2019, Hupac a annoncé que dans les premiers quatre mois de l'an le groupe a enregistré une croissance extraordinaire du trafic du +28% riconducibile principalement aux volumes de ERS Railways, pendant que je développe du trafic de Hupac Intermodal est resté légèrement à de sous des attentes avec une croissance du +3%. Dans le complexe, Hupac prévoit une stabilisation de la question de trafic dans le 2019 à cause du ralentissement de l'économie. « Malgré l'émergente inactivité économique - elle a expliqué l'administrateur délégué Beni Kunz - nous retenons de pouvoir atteindre une croissance du trafic dans une en pour-cent elevée à chiffre, en rejoignant un million d'expéditions routières ».


ABB Marine Solutions
Salerno Container Terminal
Autorità di Sistema Portuale Tirreno Settentrionale
Voltri -PraTerminal Europa



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail