ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 octobre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:51 GMT+2



13 Mai 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Il monte la tension dans le Golfe Persique après les attaques à quatre bateaux

Aucun blessé, mais n'a pas été encore annoncé comme se sont déroulés les incidents

La navigation dans le Golfe Persique et dans le Golfe d'Oman est à risque après la forte dénonciation des gouvernements de la région, parmi laquelle ceux d'Arabie saudite, de Barhain, d'Egypte, d'Emirats Arabes Unis, de Jordanie et Iran ainsi que du Parlement de la Ligue Arabe, pour les attaques contre quatre bateaux produits hier à est de Fujairah, à de hors des eaux territoriales des Emirats Arabes Unis dans le Golfe d'Oman, qui ont été unanimement définis aptes de sabotage même si il n'a pas été encore annoncé comme on a déroulé les incidents.

Le Ministère des Affaires etrangères des Emirats Arabes Unis, en précisant que les incidents n'ont pas causé blessés ou les victimes à bord des bateaux et qu'il n'y a pas eu quelque sversamento en mer de combustible ou de produits chimiques dangereux, a assuré qu'elles ont été assumées toutes les mesures nécessaires et ont été entamées des enquêtes en coopération avec des autorités locales et internationales. En soulignant la gravité d'actes de sabotage qui menacent la sécurité des personnes à bord de bateaux commerciaux, le Ministère emiratense a exhorté la communauté internationale à s'assumer ses responsabilités pour prévenir des telles actions de la part de sujets qui visent à compromettre la sécurité de la navigation.

Deux des bateaux attaqués sont des pétroliers saoudite. Le ministre à l'Énergie, se débrouille et des ressources minières de l'Arabie saudite, de Khaled bin Abdulaziz Al-Falih, a confirmé que les attaques n'ont pas causé né blessés né pollutions, mais ont provoqué des considérables dommages aux structures des deux bateaux, dont une ère dirigée en Arabie saudite pour charger du pétrole brut destiné à des clients de Saudi Aramco dans les Etats Unis. « Cet acte criminel - il a déclaré Khaled Al-Falih - représente une sérieuse menace à la sécurité de la navigation et pèse négativement sur la paix et sur la sécurité régionale et internationale ». En outre le ministre a défini absolument infondées les voix, en particulier il répandit - il a précisé - de moyennes iranienne et libanais - selon lequelle le sabotage des bateaux se soit produit dans le port de Fujairah, avec des explosions produites en escale, port que par contre - a mis en évidence - il continue à actionner normalement.

D'une partie iranienne, le porte-parole du Département d'État de Teheran, de Seyyed Abbas Mousavi, a défini « alarmants et déplorables » les incidents produits hier et a sollicité un éclaircissement de leurs exactes dimensions. En se référant à l'impact négatif de ces événements sur la sécurité de la navigation, Mousavi a exhorté à veiller contre des complots tournés à miner la sécurité régionale et a invité les États régionaux sont vigilants par rapport à n'importe quel aventurisme de la part d'éléments étrangers.

« Prendre de mire des bateaux commerciaux - il a déclaré le porte-parole du Parlement de la Ligue Arabe, Mishaal bin Fahm à - Salamis - il constitue un acte terroriste et une sérieuse menace à la paix et à la sécurité internationaux, qui demande une action immédiate et décidée de la communauté internationale pour garantir les échanges commerciaux et la navigation internationale et pour arrêter les responsables de cet lâche acte de sabotage ». À - des Salamis a précisé que « le Parlement Arabe soutient pleinement les Emirats Arabes Unis dans le maintien de la sécurité et de la stabilité et dans toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder sa sécurité et cette de ses citoyens ».

Solidarieté aux Emirats Arabes Unis et condamnation pour les actes de sabotage ont été exprimées même des gouvernements d'Egypte, de Jordanie et de Bahrain.




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail