ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 août 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:00 GMT+2



22 Mai 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Accord suisse-Allemagne pour développer la capacité du trafic marchandises ferroviaire transalpin

Dans la période 2015-2050 il est prévues une triplicazione de la question mondiale de transport des marchandises et des passagers

Aujourd'hui à Lipsia, à marge de l'International Transport des Tribunes (ITF), les ministres des Transports de Suisse et Allemagne, de Simonetta Sommaruga et d'Andreas Scheuer, ont souscrit une déclaration ministérielle concernante les traites d'accès en Allemagne au Nouveau chemin de fer transalpin (NFTA), le grand projet infrastructural helvétique qui prévoit l'agrandissement des deux planches ferroviaires sur le directeur transalpin nord-sud à travers la Suisse qui est centrée sur la réalisation des trois nouvelles galeries de base du Lötschberg, du San Gottardo et des Cendres avec des travaux qui ont été entamés en 1999 et qu'ils ont porté le 9 décembre 2007 à l'entrée en service dela galerie de base du Lötschberg, le 1° juin 2016 à l'inauguration de la galerie de base du San Gottardo, avec la galerie de base des Cendres qui se prévoient sera achevée l'an prochain.

L'objectif de la déclaration jointe paraphée des gouvernements de Suisse et d'Allemagne est celui d'assurer des majeures capacités au trafic marchandises ferroviaire jusqu'à lorsque la ligne de la vallée du Rhin entre Basilea et Karlsruhe ne sera pas quadruplée, intervention qui en second lieu les actuelles prévisions ne sera pas achevée avant le 2041. Parmi les mesures concrètes convenues ils figurent le renforcement de l'infrastructure avec les effettuazione d'interventions de plus jeune entités et l'amélioration de la gestion du trafic marchandises.

Il est prévu que des telles initiatives permettront d'augmenter environ de 50 trains au jour la capacité pour le trafic marchandises ferroviaires entre Karlsruhe et Basilea, qui sont le principal directeur d'accès allemande à la nouvelle transversal ferroviaire alpine Alptransit, en la portant des actuels 175 trains à 225 (total des deux sens de marche dans l'arc de 24 heures).

En outre, pour stimuler le trafic des marchandises ferroviaire internationales dans les traites d'accès nord à Alptransit, ont été établies les suivantes mesures : agrandissement de la traite Stoccarda - Zurich pour y permettre le transport de conteneurs, conteneur et semiremorques à haut profil, en rendant la « une alternative à plein titre » en cas de congestionamento ou interruption en particulier de la traite de la Vallée du Rhin (« cette de Rastatt du 2017 - se rappelle dans la déclaration ministérielle signée aujourd'hui - en effet il a montré que les actuelles traites alternatives pour le trafic marchandises ferroviaire sont insuffisantes) ; ultérieure harmonisation des qualités techniques et des standards opérationnels pour faciliter plus le trafic transfrontaliero, par exemple à travers l'emploi ininterrompu du système de contrôle de marche des trains ETCS ; implication de la France, de la part de Suisse et d'Allemagne, pour que même la traite nord-sud sur l'autre versant du Rhin (Metz - Bâle) soit agrandi de façon à vous permettre des transports à haut profil, agrandissement pour lequel la Suisse prévoit la réalisation de deux galeries dans la région de Bâle.

Dans la déclaration ministérielle il se précise en outre que « pour ce qui concerne les traites d'accès sud à Alptransit, à l'état actuel des prévisions les capacités pour le trafic ferroviaire sont suffisants à moyen et à long terme, même parce que l'Italie dispose bien trois planches d'accès (Novare - Domodossola - Sempione, Luino - Bellinzona et Milan - Tapage) » et que « les travaux de renforcement en cours permettront, en 2020, entrée comme le soi-disant "couloir de 4 mètres" et, par conséquent, transport de chargements à haut profil sur les traites Luino - Bellinzona et Milan - Tapage ».

Des « merci aux mesures contemplées dans la déclaration ministérielle - il a souligné Simonetta Sommaruga, responsable du Département fédéral de l'ambient, des transports, de l'énergie et des communications (DATEC) - pouvons mettre à disposition des capacités suffisantes pour le trafic marchandises ». « De cette façon - il a ajouté - nous renforçons la politique suisse de transfert du trafic ».

Le ministre allemand Scheuer s'est rappellé de que le trafic marchandises ferroviaire est la colonne portante du système de transport de l'Allemagne. Tous les ans - il a mis en évidence - l'Allemagne investit 5.5 milliardes d'euro dans le renforcement et dans la modernisation de l'infrastructure ainsi que dans un technicien de commandement à l'avant-garde. Chaque transport effectué sur rail et sur route ne permet pas de réduire les émissions de CO2. Pour rendre le transport marchandises encore plus attractif, propre et respectueux du climat nous collaborons intensément avec nos partenaires européens. À égard - il a remarqué Scheuer - il est surtout le Nouveau chemin de fer transalpin à dérouler un rôle prépondérant. Jusqu'à lorsque la ligne entre Basilea et Karlsruhe n'aura pas été quadruplée, nous y sommes accordés avec la Suisse sur des nombreuses mesures qui permettent, jusqu'à d'heure, d'augmenter les capacités et l'interoperabilità et de renforcer en mode soutenable le trafic des marchandises en Europe ».

Entre temps dans le cours des travaux de l'International Transport des Tribunes ont été examinés les défis et les problèmes qui devront être affrontés au cours des années à venir, à front d'une question globale de transports destinés à tripler en continuant à croître dramatiquement dans les trente prochains ans. En particulier, on prévoit que - en second lieu les projections de ITF - la question de transport passagère global mondial triplera parmi le 2015 et le 2050 en montant de 44 trillions à 122 trillions de passager-kilomètres. Même la question mondiale de transport marchandises est prévue se tripler de 108 trillions de tonne-kilomètres dans le 2015 à 351 millions de t-km dans le 2050.

PSA Genova Pra'
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail