ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 octobre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 00:39 GMT+2



19 Juin 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Feport invite les nouveaux législateurs européens à revoir les exemptions pour catégorie pour les consortiums armatoriali containerizzati

Bonz : la chose pire qu'il pourrait arriver serait que DG COMP retienne qu'il ne soit pas nécessaire de modifier la règlement parce qu'actuellement les locations du transport maritime sont très basses

Feport (Federation of European Privées Port Companies and Terminals) a réaffirmé la necessité d'une révision de la Consortia Block Exemption Regulation (BOIRE), la règlement européenne relative à l'exemption pour catégorie des consortiums de compagnies de navigation containerizzate, règle dont dans les mois passés les principales organisations du secteur armatoriale ont demandé l'étendue et dont les représentations des entreprises portuaires et de la logistique ont par contre sollicité l'abrogation(du 21 décembre 2018 et 19 février 2019).

À l'occasion de l'assemblée annuelle de la fédération du terminal operator privés européens, qui s'est tenue vendredi passé à Burgas, en Bulgarie, Feport a adopté Manifesto qu'il met en évidence les principaux thèmes de majeure importance pour les entreprises qui mouvementent des marchandises dans les ports européens et qu'ils donnent du travail au-delà à 390mil de personnes, document qui a été défini quel moyen pour entamer dialogue constructif avec les nouveaux députés et les commissaires européens qui devront proposer et adopter des lois dans les cinq prochains ans.

Un des points portés à l'attention des nouveaux législateurs de l'EU est justement la règlement 906/2009 d'exemption pour catégorie. « La révision de BOIRE pour les consortiums - il a souligné le président de Feport, Gunther Bonz - représente un bon exemple d'un moyen sectoriel qui a un impact qui va bien à au-delà de l'industrie qui en bénéficie. Ceci - il a expliqué - est motive pour lequel il est essentiel modifier la règlement et conférer majeur clarté et certitude juridique aux compagnies de navigation, aux fournisseurs de services portuaires et aux propriétaires des marchandises. La chose pire qu'il pourrait arriver - a remarqué Bonz - il serait que la Direction Générale de la Concurrence retienne qu'il ne soit pas nécessaire de modifier la règlement parce qu'actuellement les locations du transport maritime sont très basses, à cause de l'excès de capacité dans le marché des conteneurs. Une approche du genre - il a mis en évidence le président de Feport - serait nuisible puisqu'il ne tient pas compte des dynamiques du secteur de la logistique du transport maritime ainsi que d'autres indicateurs la quelle l'efficacité et la fiabilité ».

En se rappellant que des opérateurs portuaires et terminalisti sont fournisseurs de services au secteur du transport maritime de ligne et que ces opérateurs portuaires ont besoin de parité de conditions lorsque traite de se négotier avec ses clients, de Bonz a observé que l'aquisition de services portuaires de la part d'alliances armatoriali formées plus de compagnies que navigation qui bénéficient des exemptions de catégorie BOIRE ne devrait pas être permis puisqu'il crée une situation de déséquilibre à l'acte des négociations : « les consortiums BOIRE - il a spécifié - ne devraient pas avoir comme résultat l'affaiblissement du pouvoir relatif à un acte juridique des fournisseurs de services portuaires ».

En particulier, en second lieu Feport, est nécessaire que les législateurs européens fassent clarté sur ce qui la règlement permet aux consortiums armatoriali de faire et de ne pas faire. « Nous nous souhaitons - il a conclu Bonz - qui la future stratégie pour le secteur de la logistique maritime reflètera les attentes que nous avons exprimé dans cette contribution et sommes anxieux de coopérer avec des nouveaux eurodéputés élus, avec les nouveaux commissaires et avec leurs staff ».

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail