ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

7 d├ęcembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 05:30 GMT+1



21 Octobre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Autres cinq compagnies paraphent l'accord pour réduire l'impact à l'Épice des émissions des bateaux

Il a été souscrit de Royal Caribbean, de Costa Crociere, d'AIDA, d'Azamara et de Celebrity Cruises

Aujourd'hui même les compagnies crocieristiche Royal Caribbean, Costa Crociere, AIDA, Azamara et Celebrity Cruises, outre MSC Croisières, ont paraphé l'accord volontaire avec l'Autorité de Système Portuaire du Mar Ligurien Oriental conclu à réduire l'impact des émissions en atmosphère des bateaux de croisière qui arrivent dans le port de La Spezia. L'accord a validité jusqu'au 31 décembre 2020 avec faculté à en prolonger ultérieurement à la validité et d'accueillir même la souscription même de la part d'autres compagnies.

L'AdSP s'est rappellé de qu'aujourd'hui pour loi les bateaux doivent pourvoir à l'échange du carburant avant deux heures de la fin des opérations d'amarrage. Avec la signature de ce protocole, encore d'abord que les bateaux entrent en port, ou bien avant trois milles du barrage forain, ils devront passer à un combustible plus propre, avec une en pour-cent de soufre inférieur au 0,1% en masse. L'accord prévoit même que les compagnies on engage à donner à des commandants et à des équipages des bateaux directives additionnelles sur l'entretien et gestion des moteurs. Par exemple, les bateaux devront employer les moteurs principaux et les propulseurs auxiliaires au meilleur régime, aux fins de la correcte combustion et, donc, de la réduction des émissions en atmosphère ; éviter les passages de chargement parmi les générateurs ; éviter, à l'intérieur du bassin portuaire, du soufflage des mener de déchargement ; effectuer tu fréquentes des vérifications sur la correcte exécution des entretiens aux machines.

Ils sont prévus même des échantillonnages ultérieurs du combustible employé à l'amarrage de la part de la Capitainerie du port ; les vérifications des échanges du combustible effectués pendant la navigation en entrée dans les eaux territoriales et en la sortie en tant que les mêmes ; les vérifications à l'amarrage et/ou en au cours de navigation ; les vérifications au sujet de l'utilisation des systèmes de lavage des émissions en atmosphère et aux relatives certifications ; l'éventuelle expérimentation/j'emploie de moyens (par exemple des droni), en mesure de définir en temps réel le contenu de soufre dans le combustible utilisé des bateaux.

En harmonie avec les prévisions de la Règlement EU 2015/757 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2015 les compagnies on engage même à transmettre à la Capitainerie du port un rapport de contrôle sur les émissions de CO2 et vérifie de l'efficacité énergétique. Ils sont prévus même des groupes de travail, pour favoriser l'adoption de pratiques vertueuses.

Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail