ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

11 novembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:16 GMT+1



30 Octobre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Meyer Werft délivre le nouveau bateau de croisière Norwegian Encore NCL

Bruxelles a entamé une enquête approfondie sur la proposition d'aquisition de Chantiers de les Atlantique de la part de Fincantieri

Aujourd'hui le chantier naval allemand Meyer Werft a délivré au Norwegian Cruise Line (NCL) le nouveau bateau de croisière Norwegian Encore de 169.245 tonnes de jauge brute. L'unité est longue 325 mètres, large 41.4 mètres et peut recevoir 3.889 passagers. Maintenant le bateau lascerà Bremerhaven pour arriver à Southampton, où elle sera présentée au public, pour ensuite être baptisé le 21 prochain novembre à Miami.

Entre temps la Commission Européenne a entamé une enquête approfondie pour évaluer la proposition d'aquisition de l'entreprise navalmeccanica française Chantiers de les Atlantique de la part des italienne Fincantieri. « La question de bateaux de croisière - il a commenté Margrethe Vestager, commissaire EU à la Concurrence - est en pleine expansion dans le monde entier. Chantiers de les Atlantique et Fincantieri sont deux leaders mondiaux dans ce secteur. Pour cette raison nous évaluerons attentivement si l'opération proposée puisse nuire à la concurrence dans le secteur à détriment des millions d'européens que tous les ans ils choisissent de passer congés en croisière ».

Avec l'enquête la Commission entend vérifier si, dans un marché déjà concentré et avec des limitations de capacité comme celui de la construction de bateaux de croisière, l'opération proposée puisse éliminer l'importante force concurrentielle représentée de Chantiers de les Atlantique. À telle intention la Commission Européenne a annoncé d'avoir établi dans préliminaire qui n'est pas présumable l'émergence de nouveaux constructeurs qualifiés en temps utile contraster les probables effets négatifs de l'opération, qui pourrait donc réduire sérieusement la concurrence dans ce marché en déterminant une élévation des prix, une réduction du choix et un frein à l'innovation. En outre, toujours selon à une évaluation préliminaire, à Bruxelles il retient que les grands clients n'auraient pas pouvoir contractuel suffisant à contraster l'éventuel risque d'augmentation des prix dérivant de l'opération de concentration.

La Commission a maintenant temps jusqu'au 17 Mars 2020 pour à adopter à une décision.

PSA Genova Pra'
Salerno Container Terminal
Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail