ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

7 décembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 10:40 GMT+1



19 Novembre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La semaine prochaine elle sera entamée la procédure pour rechercher une nouveau terminalista pour Porto Canal de Cagliari

Il l'a assuré le président de la Région Sardaigne. Les syndicats se rappellent de la necessité du dépassement des liens du paysage

On a tenu aujourd'hui à Rome, prés du Ministère de Sviluppo Économique, la table relative à la Société Tendue Industrielle de Cagliari du groupe Contship Italie, l'entreprise qui gérait le conteneur terminal à Porto Canal de Cagliari et que dans les mois passés elle a cessé l'activité suite à la perte des escales des bateaux de l'allemande hapag-Lloyd, le principal client du terminal, en faisant donc recouru au licenciement extraordinaire pour fermeture d'entreprise comme établi pendant la précédente table qui s'est tenue le 31 juillet passé, la mesure - il a mis en évidence aujourd'hui le Ministère - qui a permis de faire face l'émergence et sauvegarder les 210 travailleurs prochains àla procédure de licenciement et d'entamer vérifie sur la présence de possibles investisseurs intéressés à relancer l'escale portuaire de Cagliari.

La necessité de rechercher des possibles investisseurs a été réaffirmée dans la réunion d'aujourd'hui et à telle intention le ministère a annoncé que l'Autorité de Système Portuaire de la Mer de Sardaigne a communiqué que telle recherche sera étendue à des sujets internationaux. « La recherche d'une solution industrielle au différend de Port Canal - elle a commenté le sous-secrétaire Alessandra Todde - est une priorité de tous les sujets impliqués à la table. Pour supporter le call international, qui sera convoqué de l'Autorité Portuaire pour déterminer des nouveaux investisseurs - il a ajouté - le MiSE on pose comme objectif cela de faciliter les interlocuzione interministériel, au fin de favoriser je relance de l'escale portuaire de Cagliari et défendre les travailleurs ».

Pour le vice chef de cabinet Giorgio Sorial, « la phase dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui est positif dans la méthode et dans les objectifs fixés. Par rapport au départ de la table, produit dans une situation d'urgence dramatique dans la recherche d'une solution - il a affirmé Sorial - ils ont été accomplis des importants pas dans en avant vers la sauvegarde des niveaux occupationnels et productifs des travailleurs. L'installation de cette table est propédeutique à la définition structurelle des activités de Porto Canal de Cagliari. Nous sommes fortement convaincus qu'un travail joint de cette table puisse être d'aide pour l'attraction des investissements et la recherche d'un nouvel investisseur. Les pas prochains sont opérationnels et concernent les interlocuzioni nécessaires au déblocage et à l'obtention de la zone économique spéciale en faveur du port de Cagliari ».

Même en second lieu les assesseurs régionaux sardes au Travail, Alessandra Zedda, à l'Industrie, Anita Pili, et aux Transports, Giorgio Todde, avec la table d'aujourd'hui ont été accomplis des « pas en avant ». « Elle a été - ils ont expliqué - une rencontre profitable : ils ont été examinés tous les aspects du différend de Porto Canal avec des pas en avant pour relance de l'escale commerciale cagliaritaine, infrastructure fondamentale pour toute la Sardaigne ». « Elle a été mise en évidence - il a ajouté Zedda, qu'il est vice-président de la commission régionale sarde - la strategicità de Porto Canal pour le trafic du containers et a été même examinée la situation des Zones Économiques Spéciales, ZES ; vendredi prochain à Rome nous nous attendons qu'ils soient émanés les décrets ». « Su le front de l'occupation - il a conclu Alessandra Zedda - nous avons illustré les initiatives activées de la Région : les travailleurs ont été convoqués et profilés et maintenant on procédera avec la détermination des cours. Elle a été faite présent même la necessité de faire partir vite avertis international pour la recherche de la nouveau terminalista et le président Deiana nous a assurés que déjà de la semaine prochaine il y aura « call » que présumablement durera jusqu'à février ».

Des interventions et des actes concrets ont été sollicités des représentants des syndicats. « Nous considérons important - il a affirmé le secrétaire Filt Cgil Cagliari, Massimiliana Tocco - la discussion tourne aujourd'hui à la table interministérielle chez nous fortement demandé, mais nous attendons qu'ils se traduisent en actes concrets les engagements pris sur l'institution de ZES, zone franche douanière et sur le dépassement des liens du paysage en vue du call international qui a necessité d'être sostanziata d'éléments concrets, ensemble aux investissements de 94 millions d'euro prévus pour les infrastructures, qui rendent désirable le port industriel de Cagliari. L'auspicio - il a poursuivi Touche - est que les sujets impliqués travaillent à l'unisson pour promouvoir et relancer le port de transhipment comme important moteur de je développe pour le territoire de Cagliari et pour toute la Sardaigne ». « L'actuelle phase de soutien au revenu des travailleurs - il a conclu le représentant du Filt Cgil - a vraiment l'objectif de les accompagner vers le riavvio des activités portuaires et que l'auspicio est qu'ils puissent rentrer au travail plus à vite ».

À la rencontre sur le différend du port industriel de Cagliari, il a annoncé le secrétaire national de fit-Cisl, de Maurizio Diamante, « avons représenté les difficultés et les liens à dépasser qu'ils ne permettent actuellement pas je relance du terminal, en primis il craint de l'impact environnemental mais même le nécessaire déblocage de ZES et de la Zone Franche. Nous avons demandé des interventions urgentes à front de l'imminente publication du call international. Dans les 12 mois de licenciement extraordinaire il est nécessaire de donner des réponses urgentes aux 206 travailleurs impliqués. Le MiSE, dans la dette la plus grande urgence au différend, ensemble aux autres institutions présentes, a convenu avec nous tendres d'ouvert la table interministérielle, avec l'engagement de riconvocarci avant le mois de février pour évaluer les pas en avant accomplis ».

Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail