ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

13 décembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:29 GMT+1



22 Novembre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
CALP dénonciation que les trafics dans le port de Gênes augmentent, mais pas les postes de travail

Entre 2009 et 2018 - il souligne le Collectif - marchandises diverses ils ont marqué une hausse du 51% pendant que temps l'occupation est monté seulement du 0,2%

Le port de Gênes croît, et beaucoup, malgré les difficultés de l'économie et contre toute réthorique sur le port en crise, mais le travail portuaire n'en bénéficie pas du tout. La dénonciation le Collectif Autonome Travailleurs Portuaires (CALP) en mettant en évidence que si entre le 2009 et le 2018 le trafic des marchandises diverses (conteneurs, carrossables, breakbulk), dans lesquels travaille la presque totalité des pr3posés employés et des travailleurs de la Compagnie du port de Gênes, il a crû en tonnes du +51% et qu'en termes de teu, en particulier, le nombre a crû du +70% (avec les carrossables augmentés du +22) %, dans le même arc de temps l'occupation est monté par contre seulement du +0,2%, c'est-à-dire - en pratique - est restée la même.

CALP met en évidence en outre que si, dans la même période, parmi les terminalisti portuaires, PSA Gênes Pra'a perdu 32 travailleurs et ont crû en termes d'occupation des seuls Joint et Terminal San George, accroissements - il spécifie le Collectif - réalisés même avec l'introduction dans organique de travailleurs à temps déterminé, de son coté la compagnie portuaire Culmv oui a crû mais seulement parce qu'il a absorbé les associés spéciaux et la compagnie Pietro Chiesa, de fait déjà à l'oeuvre tous dans le port. « Ceci signifie - il observe CALP - qu'en 2009, avec la même force de travail, chaque personne préposé mouvementait environ 8.600 tonnes de marchandise diverse par an, pendant qu'aujourd'hui il en mouvemente presque 13.000 ».

En outre CALP remarque que l'augmentation de la productivité n'est directement attribuable aux investissements des terminalisti que dans la même période ils ont investis moins que 300 millions qu'euro, peu plus que 30 millions par an en moyenne, pendant que le public, ou bien l'État à travers l'Autorité de Système Portuaire, seule dans le 2018 a dépensé plus du double des terminalisti en dix ans, à laquelle doivent être ajoutées les centaines de millions des ans précédents.

Selon CALP, cela se traduit dans une socialisation des pertes et dans une privatisation les profits et de cela il se produit - il dénonce le Collectif - pendant que « chaque jour on célèbre les mérites des entreprises qui investissent, comme si les investissements étaient mérite et l'engagement assumé pour ne pas obtenir la concession », engage - il précise CALP - qui incluait même la promesse d'engagements.

CALP signale en outre qu'elle parle toujours de perspectives de croissance de trafics et jamais de travail, qui par contre est perçu comme un problème, à partir de l'argent qui doit être reconnu à la Compagnie portuaire à soulte des tarifs et à l'appui le service d'intérêt général qui déroule, aux grèves des portuaires pour le contrat ou pour la suspension du travail en cas de il alerte rouge ou contre les autoproduzione. À cela - selon CALP - on somme l'inertie du syndicat incapable de mener des actions concrètes même pas à sauvegarde des actuels postes de travail, à faveur au lieu d' paix sociale qui n'a pas porté occupation et que par contre il produit des licenciements.

PSA Genova Pra'
Salerno Container Terminal
Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail