ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

13 décembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:33 GMT+1



26 Novembre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Préoccupation de GSF et CLECAT parce que l'EU on apprête à proroger l'exemption pour catégorie pour les consortiums maritimes containerizzati

Hookham : nous ne sommes pas convaincus des argumentations et des conclusions de la Commission

Le Global Shippers'Tribune (GSF) et l'European Liaison Committee of Common Market Forwarders (CLECAT) ont réaffirmé la contrariété des expéditionnaires à la prorogation de la Règlement européenne d'exemption pour catégorie pour les consortiums maritimes containerizzati que la Commission Européenne on apprête à concéder pour une période de quatre ans à partir de l'avril prochain. « Nous sommes déçus - il a expliqué le secrétaire général de GSF, James Hookham - de hésite de la révision réalisée de la Commission et nous ne sommes pas d'accord sur divergés piqués de son évaluation ». Selon le Global Shippers'Tribune, l'intention de l'EU de renouveler la Consortia Block Exemption Regulation (BOIRE), « pour combien pas inattendue, ignore les avis des exportateurs et des importateurs et pour de l'Union Européenne et de leurs fournisseurs et de clients globaux, qui sont préoccupés pour le maintien de niveaux de service insuffisants dans quelques secteurs servis de des consortiums à cause des excessifs investissements en capacité et de l'apparent manque de pressions concurrentielles ».

« Les expéditionnaires - il a mis en évidence Hookham - sont absolument habitués à des analogues accords de pooling dans le secteur du transport aérien, qui permettent d'établir des accords de queue-sharing pour le même aéronef. Toutefois - il a remarqué - ceux-ci semblent être pleinement compatibles avec les règles de l'EU sur la concurrence sans la necessité de recourir à une exemption pour catégorie. Qu'est-ce que distingue - on a demandé Hookham - les compagnies de navigation, à laquelle elle est assurée cette forme de traitement exceptionnel par rapport aux règles sur la concurrence ? ».

« Nous - il a ajouté le secrétaire général de GSF - ne sommes pas convaincus des argumentations et des conclusions de la Commission. À nos j'avertis la Commission a perdu l'opportunité de poser les questions plus importantes sur comme le secteur du transport maritime soit fini dans l'actuelle situation de locations à un niveau historiquement bassement et de sovracapacità sur beaucoup de routes et si les répétées exemptions par rapport aux normales règles sur la concurrence prévues de l'exemption pour catégorie constituent un correct remède à long terme ».

« La Commission - il a affirmé encore Hookham - semble prête à soutenir les compagnies de navigation pour autres quatre ans sans comprendre pleinement pourquoi. Les producteurs et les commerçants européens, avec leurs clients et fournisseurs de tout le monde, quels usagers des compagnies de navigation containerizzate, méritent un soutien et un service tu améliores de leurs autorités garantes de la concurrence ».

Même CLECAT a réaffirmé sa contrariété à la prorogation de l'actuelle Règlement d'exemption pour catégorie l'échéance de laquelle est fixée pour le 25 prochain avril. Pour l'association, la proposition de la Commission Européenne de proroger de quatre ans l'application de la règle « ignore entièrement la position des usagers des services de transport maritime de ligne et de leurs fournisseurs de services, qui jusqu'à dès le début de la procédure de révision ont soutenu que l'actuel BOIRE obsolète est donné la majeure concentration du marché du transport maritime de ligne combinée avec l'emploi de bateaux portacontainer d'exceptionnelle capacité ».

« Entretemps - il a spécifié CLECAT - une condition importante pour l'exemption, et c'est-à-dire cette offrir des avantages aux clients, n'est pas plus satisfaite puisque depuis quelques années elle n'est pas améliorée né la qualité né la productivité du service. Au contraire, les usagers des services de transport maritime de ligne et leurs fournisseurs de services ont souffert d'une situation de marché toujours plus déséquilibrée vu que les vecteurs ont conclu des importants accords de coopération ».

En réaffirmant que CLETAT n'a rien contre les consortiums et les alliances armatoriali puisque tels, l'association a précisé que « toutefois il considère une exemption pour catégorie trop généreuse à la lumière des dévelopements du marché dans les derniers cinq ans ». CLECAT a annoncé qu'il utilisera la période prochaine de consultation sur la décision proposée de la Commission pour trouver du soutien utile arriver à une décision différente.

PSA Genova Pra'
Salerno Container Terminal
Logistics Solution
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail