ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 janvier 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 06:35 GMT+1



18 Décembre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Trasportounito reproche les armateurs de bénéficier du Marebonus et malgré cela d'augmenter les locations

L'association dénonciation qui le « compte » à la fin est payée du cammionage

Trasportounito a annoncé pour vendredi prochain à Rome la définition d'actions qui seront entreprises à tutelle des camionneurs qu'on doit confronter avec des augmentations de tarifs décidés des armateurs que, en second lieu l'association sindacalem, ne sont pas motivées. « L'équation - il a expliqué Trasportounito - était linéaire : l'État affecte un bonus pour favoriser les Autoroutes de la Mer, comme moyen pour abattre la pollution dans le transport sur route et dérouter sur les bateaux un nombre croissant de moyens lourds, mais l'Ecobonus, pensé à cet effet et géré directement des entreprises de cammionage, a été substitué du Marebonus avec lequel les contributions sont affectées directement à l'armateur. Il s'agit - il s'est rappellé de l'association - globaux de 118 millions d'euro, sur de base triennal, que les compagnies de navigation devraient théoriquement reculer, dans la mesure d'une contribution minimum paire au 70% de ce que reçu de l'État, à leurs client-camionneurs, qu'ils embarquent plus que 150 moyens/an ».

« La règle - il s'est rappellé en outre de Trasportounito - fixe même que pour la différence (le 30% restant), les compagnies de navigation soient obligée à fournir des rendicontazione des investissements effectués dans le domaine de durée des projets ; investissements qui - selon combien prévu du Ministère - doivent être pertinents, congrus, effectifs, temporellement riferibili, comprovabili, tu légitimes, contabilizzati et tracciabili. Tout prouvé du fait qui la compagnie de navigation devrait être été forcée à déclarer les interventions sur l'impact environnemental et s'engager « à ne pas développer immotivatamente les prix catalogue pratiqués pendant la période d'essor » ».

Pour Trasportounitto, toutefois, « le passage parmi Ecobonus et Marebonus, comme ils confirment les augmentations des records dans le ticket modérateur pour le transport de moyens lourds demandés dans ces jours des principaux armateurs, il fait exploser, dans les politiques d'essor des Autoroutes de la Mer, une contradiction - il a dénoncé l'association - à dire peu sensationnelle ». « À partir de janvier, de donnée d'annoncée application de la part des majeurs groupes armatoriali de bateaux ro-ro et ferries, du nouvel accroissement record des tarifs à chargement du cammionage, en primis en Sicile et en Sardaigne - il a expliqué Trasportounito - l'entier système d'essor est destiné à imploser sur une équation qui ne tourne pas. L'État on trouve en effet à payer les armateurs pour polluer de moins et les armateurs, titulaires des contributions du Marebonus, dans l'instant de poser dans être des mesures pour réduire la pollution et investir, font bis (contributions et augmentation record des locations) en faisant payer le compte au cammionage ».

Trasportounito donc a demandé « d'urgence vérifie de la part des institutions préposées sur les modalités et l'utilité avec laquelle ils sont affectés les incitations » et a annoncé pour vendredi « la messe à point de lignes d'action qui seront entreprises, à tutelle des intérêts des entreprises, de l'économie et des considérables réalités sociales. Soit sur les routes soit vis-à-vis des institutions ».

Autorità di Sistema Portuale Adriatico Meridionale
Evergreen Line



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail