ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

20 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 09:12 GMT+2



20 Décembre 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Une analyse de ALIS met en évidence soit la récente hausse des locations des Autoroutes de la Mer soit baisse qu'ils ont enregistré depuis quelques années

Entre temps Trasportounito annonce que la protestation pour les renchérissements bondira le 7 janvier

Aujourd'hui l'association syndicale Trasportounito a proclamé pour le 7 prochain janvier le départ de bloque des embarquements des moyens lourds, des semiremorques et des camions sur les bateaux qui effectuent des services de et pour la Sicile pour protester contre le renchérissement des locations maritimes. Noli qui est au centre même d'une analyse qui a été présentée cet après-midi de l'Association Logistique de l'Intermodalità Soutenable (ALIS) et qu'elle a été élaborée du Bureau Étudie de l'organisation conjointement à l'Université de Naples Parthenope et à SVIMEZ (Association pour Sviluppo de l'Industrie dans l'Italie du Sud).

Trasportounito a annoncé qu'il bondira à la minuit parmi le 6 et le 7 janvier je bloque dans l'embarquement des véhicules lourds sur les bateaux engagés dans les Autoroutes de la Mer dans les ports de Palerme, de Termini Imerese, de Catane, de Cagliari, d'Olbia et de Messine, avec exclusion des services sur le Détroit. L'association a spécifié que « à l'origine de la protestation destinée à paralyser les ports des deux îles il majore, est l'augmentation record des locations maritimes décidé des compagnies de navigation qui déroulent des services de liaison sur le réseau des Autoroutes de la Mer et qu'ils ont motivé cette augmentation pour faire face à extra-coûte dérivant de l'utilisation de carburant à bas contenu de soufre en ottemperanza avec la réglementation maritime international IMO qui entrera en vigueur le premier janvier prochain ».

Que les compagnies armatoriali italiennes, européennes et mondiales vivent un instant de grand fermente à cause de la nouvelle réglementation IMO 2020 l'a confirmé même ALIS en spécifiant que les investissements soutenus des armateurs pour adapter leurs flottes ont été considérables et elles les ont forcées à des modifications tarifaires pour faire face à extra-coûtes qu'ils devront supporter à partir du janvier prochain au fin de continuer à offrir aux liaisons maritimes vers les îles et les Autoroutes de la Mer, en garantissant le déplacement des marchandises en manière toujours plus ponctuelle, rapide, sûre et ecosostenibile.

ALIS toutefois a mis en évidence la necessité « de se rappeller de que merci aux investissements effectués des armateurs italiens dans la dernière décennie en bateaux de dernière génération avec toujours majeure capacité de soute, douée de systèmes d'efficientamento énergétique, il a été possible rejoindre des économies d'échelle et de but qui ont garanti une progressive et de constante réduction des locations du 2010 à aujourd'hui.
Les investissements effectués - il a expliqué l'Association Logistique de l'Intermodalità Soutenable - ont permis aux armateurs d'abaisser les locations (marques d'un prix de transport en bateau de TIR ou des remorques) à ses clients c'est-à-dire les sociétés de logistique, du cammionage et des soi-disants patrons qui donc ont relevé une toujours majeure opportunité économique dans l'utilisation des liaisons pour les îles et des Autoroutes de la Mer par rapport à la traditionnelle modalité toute route. Dans ajoutée à tout ceci, vraiment en référence aux liaisons maritimes avec les grandes îles, ou bien Sicile et Sardaigne - il a remarqué encore ALIS - s'est assistée dans le dernier quinquennat à une vive concurrence parmi des armateurs qui a fait en sorte que les prix de transport des camions et des remorques bateau on trouve presque aux minima historiques des derniers dix ans ».

ALIS a souligné que, en effet, de l'analyse menée de son Bureau Il étudie, de l'Université de Naples Parthenope et de SVIMEZ « il résulte évident que par rapport à dix ans il y à, les tarifs pour le transport des moyens commerciaux sur les susdits cassées ont subi un fort baisse riconducibile aux investissements effectués des armateurs. Merci donc aux efforts soutenus des compagnies de navigation italiennes, le transport n'a jamais payé de locations maritimes ainsi compétitives ».

En particulier, l'analyse particulière qui « la situation pour les compagnies armatoriali qu'elles offrent services ro-ro entre les grandes îles et le continent, a résulté certes favorable aux entreprises de transport et de logistique, comme du reste est prouvée de la dynamique des flux de trafic transférés du tout route à l'intermodale gomme-mer. Autre effet positif en termes d'esternalità a été la forte diminution de moyens industriels lourds impliqués en incidents routiers ».

« Dans ajoutée à quel sur - il remarque encore l'analyse - il est de considérer que les bateaux de dernière génération vous employez sur les routes vers les îles et les Autoroutes de la Mer sont douées de capacité de soute toujours majeure, et ont mis à zéro les émissions de CO2 en port merci à l'adoption de systèmes d'alimentation basés sur des batteries au lithium. Des telles caractéristiques ont contribué à réduire les coûts du transport et au contempo à améliorer considérablement l'impact environnemental ».

L'analyse met en évidence même que « il est de tenir compte de que les locations maritimes pratiquées, particulièrement sur les routes qui servent Sicile et Sardaigne, ont bénéficié de baisses qu'en moyenne on atteste sur des pourcentages parmi le 30% jusqu'à arriver à un 40% dans moins par rapport aux prix appliqués une décennie d'abord ».


PSA Genova Pra'
Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail