ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:12 GMT+2



2 Janvier 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Il est mort Roberto D'Alexandre, président du port de Gênes dans les critiques ans Quatre-vingt

Laissée après cinq ans la guide du cap, il obtint des tâches de la direction en Agusta, Zanussi, Pirelli et Fiat

Mardi est mort Roberto D'Alexandre, manager qui parmi les nombreuses tâches de la direction et institutionnelles recouvertes est été président du Consortium Autonome du Port de Gênes (cap) en assumant la charge le 14 février de 1984, instant où l'escale portuaire du chef-lieu ligurien traversait une très grave crise avec une forte contraction des trafics. Une tâche assumée à peine quatre jours avant l'élection de Paride Batini à consul de la Compagnie Unica Lavoratori Merci Varie (CULMV). Deux figures, ces d'Alexandre et de Batini nés en 1935 et en 1934, que dans ce orageux temps divennero les emblèmes de deux visions opposées du possible je développe du port génois : le premier, alors méconnu pour l'entière communauté portuaire locale et imposé à la présidence de l'organisme portuaire du alors Premier Ministre des ministres Bettino Craxi, était convaincu que la diminution des tarifs de movimentazione des marchandises en port et, en particulier, les riassunzione de la part du cap de la mise en scene des opérations portuaires aurait permis à l'escale riottenere de la confiance des marchés et des opérateurs internationaux nécessaire pour le sien je relance ; la seconde retenait qu'aux travailleurs portuaires elle devait être assurée l'autonomie nécessaire pour organiser les activités de chargement et déchargement des marchandises en mode efficace.

Positions opposées qui entrèrent vite en conflit à la première décision d'Alexandre : cette de surgeler les tarifs et de réduire la consistance des équipes de portuaires. Deux visions antithétiques qui vinrent illustrées en deux documents programmatiques. À peu plus que trois mois de son installation à la présidence du cap d'Alexandre il présenta les « Lignes programmatiques pour développe du port de Gênes », un volume vite rebaptisé « Livre Bleu » dans lequel, avec logique d'entrepreneur, on proposait une réorganisation des différents secteurs d'activité du port qui successivement seront assignés en gestion à société contrôlée au 51% du cap et participée de CULMV et des entreprises portuaires privées et placées sous la supervision, la coordination et de l'autorité du Consortium Autonome du Port. Un document auquel les portuaires - après quelque mois - répondirent avec leur « Livre Rouge ».

Une contraposition, parmi laquelle ils insèrèrent quelques entrepreneurs avec lui « Livre Vert » centré sur la proposition de se gérer dans vraiment une aire du port, qui s'aiguisa dans les ans suivants avec des répétée sérieuses de prolongés des grèves et aboutit le 7 février 1987 dans le commissariamento de CULMV décidé donne d'Alexandre, mesure ensuite annulée peu plus qu'un mois après du Tribunal Administratif Régional qui délibéra réintègre de Batini et de l'entier sommet de la Compagnie Unique.

Deux ans après Alexandre, attristé surtout pour manqué du soutien à son action de la part de secteurs d'entrepreneur qui le lui avaient assuré, il laissa le Consortium Autonome du Port pour occuper des tâches de la direction en entreprises privées et être substitué à la guide du cap de l'amiral Giuseppe Francese, vite appelé à affronter une nouvelle crise amorcée au début de 1989 des mesures autoritativi assumés du alors ministre de Marina Mercantile, Giovanni Prandini, pour réformer la législation portuaire et entretemps dégonder le monopole du travail dans les ports confié aux compagnies portuaires en abolissant la réserve de main-d'oeuvre portuaire et en concédant aux privés la faculté de recruter directement main-d'oeuvre. Mais celle-ci est une autre histoire dont d'Alexandre il ne fut plus protagoniste pris comme ère des prenantes tâches de la direction obtenues en entreprises comme Agusta, Zanussi, Pirelli et un Fiat.

PSA Genova Pra'
Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail