ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 janvier 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 05:01 GMT+1



10 Janvier 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La situation d'émergence au bureau douanier de Gênes Sampierdarena pose à risque les trafics maritimes

Dénonciation des syndicats liguriens des Douanes

Fp Cgil, Cisl Fp, Confsal/unsa et Flp Ecofin de la Ligurie ont dénoncé l'état emergenziale dans lequel ils sont précipités certains des bureaux douaniers liguriens plus importants « qui - ils ont souligné les syndicats - dirigent à un secteur littéralement vital pour l'économie ligurien quel celui de la portualità et des trafics commerciaux maritimes. En attente de la comparaison avec l'administration douanière pour déterminer l'activation de la nouvelle installation de Santo Stefano Magra (qui tout seul vaut au moins 23.000 contrôles fiscal-douaniers annuels en ordre aux trafics portuaires de cassent) et de la nouvelle plate-forme Maersk de Vado Ligure (qui varrà à régime, en termes de conteneurs, environ 800.000 teu l'an) - ils ont mis en évidence les sigles syndicaux - la portualità ligurienne subit un dur coup : la récente fermeture et la littérale évacuation de SOT Je passe Nouveau ».

En spécifiant que « malheureusement il s'est confirmé ce qui, depuis des années, les organisations syndicales dénonçaient constamment : l'état de forte dégradation de cette structure », Fp Cgil, Cisl Fp, Confsal/unsa et Flp Ecofin ont expliqué que la Section, le fulcre de l'activité terminalistica dans le port de Gênes Sampierdarena et une des Sections douanières dans l'absolu plus importantes d'Italie (compte environ 20.000 contrôles l'an, qui se somment à ceux de l'autre pole fondamental de Gênes Voltri, à son tour au centre d'une comparaison serrée parmi des organisations syndicales et de l'administration douanière environ les conditions de fonctionnement et même d'accessibilité du site), le 19 novembre passé de 2019, à cause de la rupture de l'installation de chauffage, des infiltrations d'eau et d'affaissements structurels, elle a été fermée et les il y 45 employés ont eu opportunement des riposizionati, dans autres locaux à disposition de l'administration douanière, en situation d'émergence et à la limite des conditions normales de vivibilità. Malgré les forts investissements publics pour variées milliers d'euro effectués de l'administration sur le site, les problèmes n'ont pas été jamais résolus ; même le hôtel particulier soi-disant ex Unital, de nouvelle construction et de messe à disposition de l'Autorité Portuaire, présente les mêmes problèmes et, à l'instant, il n'est pas utilisable ».

« Telle situation - ils ont mis en évidence Fp Cgil, Cisl Fp, Confsal/unsa et Flp Ecofin - pas seulement force les travailleurs et les travailleurs de la Douane, outre les opérateurs commerciaux, à remplir ses activités en conditions des emergenziali mais, la fermeture d'une garnison névralgique dans le tissée portuaire, rend extrêmement difficile la déroulement de toutes ces activités de sdoganamento, de circulation des marchandises, de support des trafics maritimes, de contraste aux fraudes tributaires et extratributaires et prive d'une garnison du territoire à l'intérieur d'un des ports sur lesquels les autorités posent majeur attention, en étant à fort risque d'infiltrations mafieuses et criminelles. Du 19 novembre passé, malgré les sollicitations, aucune réponse sur les perspectives de solutions logistiques alternatives à long terme a été présentée de l'administration ; les remèdes temporaires et les palliatifs présentés dont et quelques adoptés, ne peuvent pas répondre aux necessités d'un bureau stratégique pour la fiscalité et pour je commerce, comme celui douanier dans un des ports plus importants d'Italie.

« Les organisations syndicales - ils ont conclu Fp Cgil, Cisl Fp, Confsal/unsa et Flp Ecofin - s'appellent l'Administration Douanière, à l'Autorité de Système et à tous le stakeholders portuaires pour que, en synergie parmi eux, ils déterminent des solutions efficaces à garantir le rétablissement de la normale opérativité des services douaniers dans le port de Gênes, pour qu'on récupère cette garnison de légalité et sécurité fonctionnelle à développe des trafics commerciaux. Le risque, autrement, est celui d'une insoutenable pénalisation pour le système portuaire ligurien et pour les travailleurs du secteur, dont elle dépend une grande partie de l'économie de la région, qui irait se sommer aux graves difficultés déjà engendrées de l'écroulement du pont Morandi ».

Autorità di Sistema Portuale Adriatico Meridionale
Evergreen Line



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail