ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

6 juillet 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 10:43 GMT+2



24 Février 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Dans le quatrième trimestre du 2019 le trafic des marchandises dans le port de Civitavecchia est diminué de -9.7%

Dans l'entier an elle a été enregistrée une flexion de -14.8%

Dans le dernier trimestre de l'an passé le trafic des marchandises dans le port de Civitavecchia est monté à 2.4 millions de tonnes, avec une flexion de -9.7% sur la période octobre-décembre du 2018, de où 1.6 millions de tonnes à je débarque (- 10,2%) et 799mil tonnes à l'embarquement (- 8,7%). La réduction des movimentazione globale des marchandises a été déterminée de la contraction du -33.4% du trafic de vracs solides qui a descendu 694mil à des tonnes et escompte la contraction des chargements de charbon destinés à la central de l'Enel, seul partiellement compensée de l'accroissement du +69,3% de vracs liquides, qui se sont attestés 167mil à des tonnes, et de la légère hausse du +1,4% des marchandises diverses qui ont été paires à au-delà à de 1.5 millions de tonnes, 1.2 dont million de tonnes carrossables (de +1,7%) et 285mil tonnes de marchandises containerizzate (- 0,4%).

Dans les entier 2019 l'escale portuaire a mouvementé un total de 9.6 millions de tonnes de marchandises, avec une réduction du -14.8% sur l'an précédent, de où 6.2 millions de tonnes à je débarque (- 20,8%) et 3.4 millions de tonnes à l'embarquement (- 1,1%). Le volume de trafic global de vracs solides s'est presque partagé en deux en descendant à 2.4 million de tonnes (- 46,8%), dont 1.9 millions de tonnes de charbon (- 48,8%), 221mil tonnes de produits métallurgistes, à minéraux de fer, à minéraux et à métaux (- 21,8%), 28mil tonnes de minéraux bruts, tu cémentes et donnes des coups de pied (- 28,4%), 8mil tonnes de fertilisants (+115,8%), 2mil tonnes de produits chimiques (- 92,1%) et 199mil tonnes d'autres vracs secs (- 45,8%). Dans le secteur de vracs liquides le total a été 639mil de tonnes (+26,2%) pour la presque totalité constituez de produits pétrolifères raffinés. Dans le secteur des marchandises diverses elles ont été mouvementées 6.6 millions de tonnes (+4,5%), incluses 5.6 millions de tonnes de chargements ro-ro (+4,8%), 1.0 millions de tonnes de marchandises containerizzate (+3,0%) totalisées avec une des movimentazione de conteneurs pairs à 112.249 teu (+3,5%) et 5mil tonnes d'autres marchandises diverses (- 7,2%). L'an passé le trafic des passagers des bacs a été de 1.8 millions de personnes (0%) et celui des crocieristi davantage de 2.6 millions de personnes (+8,6%).

Dans l'an 2019 globalement dans les ports de Civitavecchia, Fiumicino et Gaeta, qui sont administrés de l'Autorité de Système Portuaire du Mar Thyrrénien Centro Settentrionale, le trafic des marchandises a été de 14.6 millions de tonnes (- 11,1%).

Entre temps vendredi le président de l'AdSP du Mar Thyrrénien Centro Settentrionale, Francesco Maria de Majo, a eu une rencontre avec le but d'identifier des actions concrètes pour dépasser la crise économique et occupationnelle déjà en acte dérivant de la progressive et significative réduction de l'importation de charbon pour la central de l'Enel. Pendant la rencontre au Ministère de Sviluppo Économique sur les phase out du charbon - il a annoncé de Majo - « j'ai représenté l'exigence qui la reconversion à gaz de la central de l'Enel soit accompagné d'interventions et actionnes concrètes parmi lequel j'ai mis en évidence avant tout la necessité, pour Civitavecchia, d'employer du « Fond national pour la reconversion occupationnelle dans les territoires dans lesquelles elles sont situées centraux à charbon », dont on attend le décret d'actuation, et de l'en instituant Creux européen « Just transition fund », tourné même à favoriser des nouvelles opportunités économiques dans les aires dans lesquelles elle est prévue la transition des centrales à charbon vers des formes de génération énergétique moins d'impattanti, au fin ainsi de soulager les impacts socioéconomiques dérivants de telle transition à gaz ».

« Je remercie MIT et en particulier le sous-secrétaire Alessandra Todde - il a poursuivi de Majo - pour l'organisation de cette rencontre qui a donné mode à toutes les institutions, sigles syndicaux et associations de représenter, de différents angles visuels, pas seulement les problématiques dérivant de la reconversion à gaz de la central de l'Enel mais même quelques solutions concrètes pour les dépasser. Il m'a semblé d'enregistrer une communauté de buts sur le fait qui le procès - inéluctable - de decarbonizzazione, déjà, doive être en cours accompagné d'un plan territorial ambitieux de relance de l'économie locale, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables, qui puisse être vraiment alternatif à la central de l'Enel et donc porter occupation au territoire de Civitavecchia, aujourd'hui en grande souffrance. D'une partie la nôtre, nous avons réaffirmé, comme anticipé dans la note transmise à MIT les derniers jours, le fort intérêt à développer dans le domaine portuaire projettes industriels relatifs au secteur énergétique, en ayant d'autre part le port de Civitavecchia, dans la partie nord, ou bien la partie plus loine du centre citadin, encore tant d'aires disponibles, comme en particulier la Darse Énergétique Grandes Masses, par rapport à laquelle ils subsistent les fondations urbanistes et ambiants () pour procéder à sa réalisation. Je retiens que la réalisation de DEGM puisse être d'autre part en ligne avec la suggestion du sous-secrétaire de MIT, Alessandra Todde, de focaliser les actions sur des interventions tournées - comme proposé à Toast - à favoriser des nouvelles activités productives. À tel égard j'ai accueilli avec faveur la proposition de MIT d'instituer des suivantes sessions dédiées à développe d'activités productives ainsi que jointe proposée du maire de Civitavecchia et d'Unindustria, d'instituer, pour le territoire de Civitavecchia, des contrats d'aire ou de programme, qui, avec le soutien de la Région Latium, pourront aussi renforcer l'istituenda Zone Logistique Simplifiée ».

« À fermeture de la table - il a ajouté le président de l'AdSP - j'ai aussi ramassé positivement les indications, commissions de quelques sigles syndicaux, de poursuivre sur la route de faire du port de Civitavecchia un vrai port green en promouvant, par exemple, l'institution d'un pole, qui d'autre part avait été déjà proposé en passé, de production d'installations ou d'elles composantes pour l'exploitation des énergies renouvelables (pelles éoliennes, batteries de cumule, panneaux fotovoltaici, et cetera). Tel projet, comme j'ai proposé, pourra être réalisé dans les aires à dos de DEGM ou dans ces retroportuali en même temps à je développe des combustibles alternatifs, comme GNL, pour l'alimentation du cammionage et des vecteurs maritimes. À tel objectif on unit celui du renforcement de la liaison infrastructurale ferroviaire de dernier mile dans le port, pour lequel nous avons déjà obtenu une contribution à fonds perdu de l'Union Européenne, qui favorisera emploie du chemin de fer comme transport de marchandises et de passagers en réduisant, par conséquent, l'impact emissivo dérivant des transports ».




PSA Genova Pra'


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail