ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 octobre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 00:50 GMT+2



24 Mars 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La Commission EU a concédé l'étendue pour quatre ans de l'exemption des règles sur la concurrence en faveur des compagnies de navigation containerizzate

Nicolette van der Jagt (CLECAT) : « une occasion manquée pour modifier les règles sur le transport maritime de ligne pour que rispecchino en mode plus équitable le point que vue des clients »

La Commission Européenne n'a pas écouté l'exhortation des organisations des expéditionnaires européens et d'autres représentations du secteur portuaire et maritime et a concédé l'étendue pour des ultérieurs quatre ans de l'exemption des règles sur la concurrence de l'EU en faveur des compagnies de navigation qui actionnent des services de ligne, ainsi comme souhaité des principales associations armatoriali européennes et internationales. La Règlement n. 906 de 2009 relatif à l'exemption de certaines catégories d'accords et de pratiques établies parmi les consortiums maritimes des containerizzati, qui délinéent les conditions sur la base dont ces consortiums peuvent actionner des services communs sans violer les règles antitrusts de l'Union Européenne qui interdisent des accords anticoncurrentiels parmi les entreprises, dont l'échéance était auparavant fixée au 25 avril de cet an après que sa validité avait déjà été étée étendue de cinq ans, donc il a été prorogé jusqu'à au 25 avril 2024.

En se rappellant de qu'à septembre 2018 il avait entamé une consultation publique et conduit une évaluation de la Règlement(du 27 septembre 2018), aujourd'hui la Commission Européenne a expliqué que l'évaluation a montré que, malgré l'évolution du marché caractérisée d'une augmentation de la consolidation et des concentrations, d'un changement du point de vue technologique et d'une croissance des dimensions des bateaux, la Règlement est encore apte à son but et que les accords consortili qui satisfont les conditions établies dans les consortiums BOIRE (Block Exemption Regulation) continuent à satisfaire les conditions dont à l'article 101 (3) du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne qui établit que les dispositions du paragraphe 1, que déclare incompatibles avec le marché interne et il défend tous les accords interentreprises, toutes les décisions d'associations d'entreprises et toutes les pratiques établies qui puissent préjuger commerce parmi des États membres et qu'ils aient pour objet ou pour effet d'empêcher, restreindre ou fausser le jeu de la concurrence à l'intérieur du marché j'interne, ils peuvent être déclaré inapplicables à n'importe quel accord ou à catégorie d'accords parmi des entreprises et à n'importe quel décision ou à catégorie de décisions d'associations d'entreprises, et à n'importe quel pratique établie ou catégorie de pratiques établies qui contribuent à améliorer la production ou la distribution des produits ou à promouvoir le progrès technique ou économique, aussi en réservant aux utilisateurs une congrue partie du bénéfice qu'il en dérive, et en évitant d'imposer aux entreprises intéressées des restrictions qu'ils ne soient pas indispensables pour rejoindre des tels objectifs et à donner des telles entreprises à la possibilité d'éliminer la concurrence pour une partie substantielle des produits dont qui s'est tirée.

La Commission a annoncé d'avoir relevé que la Consortia Block Exemption Regulation on traduit en efficacités pour les vecteurs maritimes qui peuvent utiliser mieux la capacité de leurs bateaux et offrir un majeur nombre de liaisons. « En particulier - il a éclairci Bruxelles - l'évaluation a montré que depuis quelques années soit les coûts pour les vecteurs que les prix pour les clients pour conteneurs de 20 ' (teu) sont diminués environ du 30% et la qualité du service est restée stable ».

Parmi les premières réactions à la décision de la Commission Européenne de prolonger l'application de la Règlement celle, négative, de Nicolette van der Jagt, directeur général de CLECAT (European Association for Forwarding, Transport, Logistics and Customs Services), qu'il a parlé « d'une occasion manquée pour modifier les règles sur le transport maritime de ligne pour que rispecchino en mode plus équitable le point que vue des clients ».

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail