ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

27 novembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 16:04 GMT+1



23 Avril 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Assiterminal repousse dédaignée l'invitation de l'Autorité de régulation des transports à verser la contribution

Becce : le secteur du transport et de la portualità a été et sera frappé en manière dramatique du lockdown

À l'Association Italienne Port & Terminal Operators (Assiterminal) elle n'est pas vraiment allée en bas la communication de lundi de l'Autorité de régulation des transports (ART) sur la contribution pour son fonctionnement, avertis dans lequel ART observe que si, « en Italie, l'émergence SARS-Covid-19 produit des effets même sur la libre circulation de personnes et marchandises », « toutefois, vraiment dans les transports, d'abord que dans autres secteurs, ils sont attendus des signaux de reprise en raison de la fonction essentielle de service en faveur d'entreprises, d'usagers et de passagers ». À la lumière de celle-ci qui l'Autorité de régulation des transports retient être évidemment une réconfortante et vraisemblable perspectif, ART a annoncé que "en n'étant pas n n'étant pas disposés pour loi des mesures qui diffèrent ou suspendent la demande de versement de la contribution annuelle, se donnent avertis que dans la section « Contribution pour le fonctionnement » an 2020 du situé web sont publiées les informations pour la déclaration et le versement de la contribution relative au courant an dû par les opérateurs économiques du secteur du transport, avec première échéance le 30 avril prochain prochain ».

Assiterminal, en réaffirmant que les terminalisti portuaires exercent une activité économique qui de toute façon n'est pas né réglée né sujette aux compétences de ART, a manifesté surprise pour cette communication et a stigmatisé les assertions de ART « relativement à la prétention subsistance « de signaux de reprise » du secteur des transports « d'abord que dans autres secteurs », ainsi que à l'relative « absence de mesures gouvernementales » qui pèsent sur le paiement des contributions ». « Cela - il a dénoncé l'association des terminalisti portuaires - pas seulement met en évidence l'inattention environ les règles de loi que nous irons rappeler, mais est à toute évidence démenti du fait que vraiment le secteur du transport et, pour combien il conforme à nos associés, de la portualità, qu'aussi, même dans la phase emergenziale, pose dans être chaque force pour garantir le maintien des réseaux essentiels des services au Pays, a été et sera frappé en manière dramatique du lockdown ».

Assiterminal s'est rappellé de que, « dans le secteur portuaire, dans tous le terminal qui actionnent pour les secteurs des croisières et des bacs les activités presque se sont mis à zéro (sans prévisions de reprise dans le moyen terme) et dans autre terminal qui affectent des services aux marchandises des trafics sont réduits avec des prévisions ultérieures consistantes de réductions les mois à venir, aggravée de la diffuse crise de liquidités ».

« Il faut ensuite souligner - il a précisé en outre Assiterminal - l'inopportunità de la demande reçue en raison du fait qui l'article 37 du décret-loi 23/2020 a prévu la prorogation des termes de tous les procédures du 15 avril 2020 au 15 mai 2020. Nous souhaitons donc, en ligne avec la réglementation citée - il a exhorté l'association - qui cette Autorité adopte toutes les mesures nécessaires pour donner réalisation au moins à la susdite suspension des termes, comme d'autre part déjà de façon autorisée posé dans être de l'Autorité Garante de la Concurrence et du Marché et de CONSOB, lequel, avec argués des raisonnements, ont promptement adopté des délibérations aptes à suspendre les demandes de paiement des respectives contributions de fonctionnement ».

« Il surprend, en outre - il poursuit la note d'Assiterminal à signature du président Luca Becce envoyée à ART et au Ministère des Infrastructures et des Transports et à la Présidence du Conseil des ministres - qui dans un instant délicat comme celui qui se traverse en raison de la crise dû au covid-19, cette administration de l'État retienne prédominants les exigences de recouvrement de contributions, dont la debenza est d'autre part plongeur-iudice (en étant, comme connu, en cours contentieux devant TAR et/ou Consiglio d'État), en soustrayant temps et ultérieures ressources aux entreprises qui sont engagées à garantir la continuité des services et tu majores des circonspections possibles pour les travailleurs pour les usagers et les clients, en supportant des conséquentes ultérieures charges. Cette pratique administrative semble, en outre, être gravement contraire au droit de l'Union Européenne là où, même en vertu du Temporary Framework, adopté de la Commission Européenne, en application du droit à la santé qui doit contemperare la libre circulation des services et des règles en matière de concurrence, a prévu la suspension de tous les procédures en matière de concentrations et les aides de l'État (faites blanc ceux nécessaires pour l'émergence covid-19). En raison de cela - il s'est rappellé d'Assiterminal - ils ont été même suspendus les paramètres dont à la Patte de Stabilité ».

Assiterminal, en se réservant de recourir tant à l'autorité juridictionnelle compétente quant à la Commission Européenne, par conséquent a invité l'Autorité de régulation des transports « à adopter les mesures nécessaires pour au moins s'adapter au décret-loi 23/2020 » et à suspendre les procédures annoncées de l'ART.

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail