ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

6 juin 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 09:37 GMT+2



24 Avril 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
À Mars le trafic des marchandises dans le port de Ravenne a baissé de -30.4%

Dans les premiers trois mois du 2020 la flexion a été de -12.7%

Mars passé le volume de trafic mouvementé du port de Ravenne a accusé avec plus d'évidence l'impact de la réduction des activités commerciales et industrielles à niveau mondial déterminées de la pandémie de covid-19 et est a résulté paire à deux tiers de celui totalisé dans Mars 2019 en étant monté à 1.76 millions de tonnes, le -30.4% dans moins par rapport à l'an précédent. Une flexion qui a déterminé une réduction du -12.7% du trafic mouvementé dans l'ensemble dans les premiers trois mois du 2020 qui a été pair à 5.59 millions de tonnes par rapport à 6.40 millions de tonnes dans le premier trimestre de l'an passé. Dans le trimestre de cet an les marchandises à je débarque ont été 4.77 millions de tonnes (- 13,6%) et celles à l'embarquement 816mil tonnes (- 7,2%).

Dans le premier trimestre du 2020 dans je segmente des marchandises diverses les chargements mouvementés ont été pairs à 2.40 millions de tonnes (- 13,8%), dont 549mil tonnes de marchandises containerizzate (- 9,0%) réalisées avec une des movimentazione de conteneur pair à 48.064 teu (- 7,9%), 364mil tonnes de carrossables (- 8,1%) et 1.49 millions de tonnes de marchandises conventionnelles (- 16,8%). Dans le secteur de vracs liquides le total a été de 1.02 million de tonnes (- 1,9%), incluses 550mil des tonnes de produits pétrolifères (- 2,4%) et 470mil tonnes d'autres chargés liquides (- 1,3%). Vracs solides se sont attestés à 2.17 millions de tonnes (- 15,9%).

Dans le seul mois de Mars de cet an les marchandises conventionnelles ont totalisé 459mil des tonnes (- 43,7%), les carrossables 117mil tonnes (- 14,6%) et les marchandises en conteneur 180mil tonnes (- 22,5%). Dans le secteur de vracs liquides elles ont été mouvementées 303mil des tonnes (- 37,7%) et dans celui de vracs solides 703mil tonnes (- 18,4%).

Relativement au trafic mouvementé dans le premier trimestre du 2020, l'Autorité de Système Portuaire de Mare Adriatico Centro Settentrionale a annoncé que dans le secteur agro-alimentaire, avec 964mil des tonnes globales de denrées alimentaires et de produits agricoles, elle a été enregistrée une flexion du -19.0% en poursuivant la tendance négatif des premiers mois du 2020, contraction qui a été déterminée de l'écroulement du -77.7% des produits agricoles, avec un trafic d'importation de céréales qui est diminuée 356mil de tonnes. L'AdSP a expliqué que sur le import cerealicolo ils pèsent des facteurs mondiale connexes dans cette phase à l'émergence coronavirus : il s'est enregistré en effets - il a précisé l'organisme - une hausse de prix de la matière d'abord dû sensiblement aux difficultés dans la logistique et dans les transports terre et aux dynamiques plus complexes pour le grain importé mer, comme, par exemple, les obstacles pour louer des bateaux qui puissent débarquer des matières premières agricoles dans les ports italiens. À telle intention l'autorité portuaire a rapporté une clarification du président de l'Association Nationale Cerealisti : « à niveau national - il a annoncé Carlo Licciardi - nous n'enregistrons pas quelque manoeuvre spéculative sur le prix du grain importé tel à faire monter les prix des produits travaillés. La variation en augmentation reflète la réelle valeur de marché, après baisse qui s'est vérifié dans les semaines précédentes la crise covid-19. À confirmer l'absence de spéculations sur le import cerealicolo - il a ajouté le président de ANACER - à souligner les bonnes escortes de grain et autre matière d'abord en Italie, tant'è qu'actuellement des ports il sort produit importé à fin 2019, avec des vastes escortes cumulées dans les premiers mois du 2020 ».

Des denrées alimentaires, nourritures et oleaginosi sont par contre augmentés du +20,6% en montant 857mil à des tonnes.

Autre je segmente merceologico de détail de l'importance pour le port de Ravenne est cela des matériaux de construction qui, avec 994mil des tonnes mouvementées dans le premier trimestre du 2020, ont marqué baisse du -8.3%, flexion - il a spécifié l'AdSP - qui est de s'imputer principalement à la diminution des matières premières pour la production de céramiques du district de Sassuolo (- 6,7%). Consulté de l'organisme portuaire, le président de Confindustria Céramique, Giovanni Savorani, a confirmé que les établissements sont arrêtés du 22 Mars et que la ripartenza se produira de toute façon « très lentement. Nécessaire - il a expliqué Savorani - il n'y auront pas les conditions pour procéder au rythme d'abord pour de beaucoup de limites. Les commandes sont dans fort baisse, pouvons déjà estimer au moins un 20-25% dans moins. Nous devrons faire face l'effet filière où tout ne sera pas disponible, sans oublier que le lockdown il ne s'est pas produit dans contemporaine pour tous et, donc, lorsque nous repartirons, il y aura des clients arrêtés ».

Autre voix à enregistrer une lourde flexion est ces des produits métallurgistes qui avec 1.47 millions de tonnes ont baissé du -17.0%, en particulier dans les movimentazione des coils (- 18,9%). L'AdSP s'est rappellé de qu'au début de l'émergence pandémique de covid-19 la production d'acier donnait déjà des signes de ralentissement, avec un accroissement seulement du +1,0% par rapport aux premiers deux mois du 2019.




csteinweg


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail