ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

5 juin 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:45 GMT+2



28 Avril 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Fiscalité des autorités portuaires, exhorte l’ANCI Le ministre De Micheli va agir à l’UE

L’association demande à laisser de côté les postes d’attente nocif pour l’ensemble du système portuaire italien

L’Association nationale des entreprises portuaires (ANCIP) a salué l’annonce par l’Administration portuaire de Bilbao a décidé de faire appel de la décision de l’UE Le gouvernement européen déclare les allégements fiscaux reçus par le port L’espagnol contraire aux règles du traité sur l’opération l’UE, les considérant à tous égards comme des aides d’État non-UE Compatible avec le marché intérieur européen.

rappelant qu’une décision similaire concerne l’imposition des Italie, une ANCIP a rappelé qu’elle avait toujours soutenu erreur de jugement de la Direction générale de la concurrence "qui- a expliqué l’association - aimerait génériquement assimiler nos autorités du système portuaire à entreprises et, par conséquent, exigent le paiement de l’impôt de leur part (IRES) et que l'"exemption" actuelle serait un avantage sélectif dont jouissent les mêmes institutions sujets non spécifiés. Nous avons réitéré cette fortement - a également rappelé l’ANCIP dans une note signée par le Président Luca Grilli - tous deux avec notre délégation à Bruxelles le 19 novembre dernier avec une note longue et détaillée envoyée 14 février c.a. à la Commission elle-même, que les AdSP sont des entités public non économique pour lequel il n’est même pas concevable le passage sous contrôle privé, ainsi que les Régions et toutes les autorités locales, et à laquelle ex lege est interdit de toute activité économique, y compris la fourniture de services l’exemption au paiement de l’IRES s’applique aux autorités portuaires. toutes les administrations publiques, y compris les organismes publics non-économique d’importance nationale.

"Avec cela", a poursuivi l’Association nationale Compagnies portuaires - nous ne voulons certainement pas être non enseillés en raison du différend, mais lancez un appel au ministre de la Infrastructure et Transport, Paola De Micheli, au Comité experts qu’elle a nommés et à Assoporti pour être toutes les mesures et a pris toutes les mesures utiles, même Cour de justice européenne, de sorte que notre le système portuaire public est protégé et certainement pas renversé décision totalement erronée tant à l’égard de la décision formelle que Substantielle. Malheureusement - plaint l’ANCIP - à ce jour, nous avons l’immobilité généralisée qui a causé une occasions manquées d’affirmer notre raison légitime. Avec L’Europe doit être discutée avec force et, surtout, et certainement pas prendre une attitude attentiste envers Décisions de la Commission européenne, comme le suggèrent aujourd’hui certaines décisions de la Commission européenne représentant de Assoporti.

"Aujourd’hui, en tant qu’Etat italien, en particulier dans ce contexte pandémie, grave et étiative - a conclu l’association - nous avons une occasion unique de changer d’avis la Commission européenne, étant donné et considérant qu’il est en repensant beaucoup de ses politiques, y compris le respect des aides d’État. Nous espérons donc que notre appel ne tombe pas dans le vide et pour le ministre de prendre des mesures immédiatement en laissant de côté les positions d’attente qui, pour la preuve sont nuisible à l’ensemble du système portuaire italien."

csteinweg



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail