ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

5 juin 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:42 GMT+2



15 Mai 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au premier trimestre, Hapag-Lloyd a fait état d’une baisse bénéfice net et bénéfice net de -25,2% et -74,2%

Chiffre d’affaires en hausse de 9,2 %

Au premier trimestre de cette année, les revenus de l’entreprise Le transport allemand Hapag-Lloyd a progressé de 9,2% 3,34 milliards d’euros, contre 3,06 milliards en trois premiers mois de 2019. L’augmentation a été tirée par la Augmentation de 4,2 % des volumes de marchandises conteneurisées transportées 3,05 millions de teu et 1,4% location moyenne par conteneur transporté qui est le résultat de 1 094 dollars/teu ainsi que l’effet du renforcement de la contre l’euro.

Au cours des trois premiers mois de 2020, il a été plus prononcé l’augmentation des coûts d’exploitation qui a totalisé 3,19 milliards de dollars 12,9%), principalement tiré par l’euro augmentation des coûts de manutention des conteneurs (1,26 milliard d’euros, en hausse de 5,5%) et l’augmentation de 50,6 % du prix du bunker déterminé - spécifié la société - par le besoin de recourir à du carburant à faible teneur en soufre imposée par les règles de l’OMI 2020 le 1er janvier et dévaluation des réserves de carburant, les dépenses pour le bunker qui, dans le au premier trimestre de cette année, le total s’est 594,2 millions d’euros. Au cours des trois premiers mois de 2020, le prix moyen des consommation de carburant était de 523 dollars/tonne 23.1%). Les coûts d’utilisation de la flotte et de l’exécution services maritimes, déduction faite de ceux du bunker, sont en revanche, de -2,7%, tombant à 479,9 millions d’euros en raison de suspension des services sur les itinéraires Les routes de l’Extrême-Orient et du Transpacifique, également un effet l’impact de la pandémie de Covid-19 originaire de Chine, et l’utilisation accrue de navires affrétés.

Au premier trimestre de cette année, le BAIIA a été 469,0 millions d’euros (-4,1%). Le résultat d’exploitation et le bénéfice net sont 159,8 millions et 24,8 millions, respectivement, -25,2% et -74,2% par rapport à la période correspondante de 2019. Hapag-Lloyd a souligné que la baisse de l’EBIT principalement à la hausse des dépenses de bunker et à la coûts d’amortissement plus élevés et autres frais IFRS 16 principes comptables de la première fois. janvier 2019 et a souligné que, net de la dévaluation des réserves de bunker EBIT serait au même niveau que cette année Précédente.

Rolf Habben Jansen, PDG de Hapag-Lloyd a souligné que l’entreprise a bien commencé l’année malgré la pandémie de Covid-19, mais il a clairement indiqué que même si le début de l’année c’était réconfortant , "nous croyons - at-il expliqué - que le la pandémie de coronavirus aura des effets très importants 2020, à partir du deuxième trimestre.




csteinweg Salerno Container Terminal


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail