ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:32 GMT+2



4 Juin 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Pour préserver l'activité crocieristica à Venise il n'y a pas autre temps à perdre

Espagne (VTP) : nous exploitons la période d'inactivité due au covid-19 pour être prêt à déplacer les bateaux de croisière du canal de la Giudecca jusqu'à de Mars 2021

Pour préserver l'activité crocieristica à Venise il n'y a pas autre temps à perdre. Il l'a souligné Fabrizio Spagna, président de Venise Terminal Passager (VTP), la société contrôlée des collectivités locales qui gèrent le trafic des passagers dans le port de Venise, à l'occasion de l'assemblée des associés qui s'est réunie hier pour approuver le budget d'exercise 2019 et renouveler la composition du conseil d'administration. L'assemblée a confirmé à l'unanimité Fabrizio Spagna dans le rôle de président pour des ultérieurs trois ans. En outre la nouveau Cda sera composée de Monica Scarpa (nommée de Save Spa), Chiara Cacciavillani (nommée de APVS Srl) et en de représentation des compagnies de croisière associées dans la société Venise des Investissements, Joshua Carroll (nommé de APVS Srl), vice-président de Royal Caribbean Cruises, et Stephen Xuereb (nommé de Finpax Srl), chief operating officer de Global Ports Holding.

À l'occasion de l'assemblée étés ils sont discutés deux project financing pour les secteurs du yacht et des croisières qui VTP ont déposé l'octobre passé à l'Autorité de Système Portuaire de Mare Adriatico Settentrionale et aux autorités compétentes pour qu'ils puissent être des subordonnés à compétition avec évidence publique. VTP a souligné que les deux projettent, de la valeur respectivement de 11.8 millions d'euro pour développe du secteur yachting et de 66 millions d'euro pour je développe du secteur des croisières, garantiraient développe harmonieux des deux trafics avec la ville, ainsi que un ultérieur volent pour l'économie portuaire du entière Du Nord-Est.

En particulier, le projet VTP-Yacht prévoit la gestion jointe et la sinergica des cinq structures d'amarrage du centre historique de la Ville de Venise (San Basilio/Santa Marta, Adriatique, la Santé, San Biagio et Riva 7 Martyrs), où recevoir megayacht et, seulement dans le terminal de San Basilio, de bateaux de croisière de luxe de petites dimensions. VTP a spécifié qu'il s'agit d'un projet de reclassement du entier waterfront citadin qui comporte des investissements pour une valeur environ de 11.8 million euro, qui concernent, particulièrement, l'électrification de tous les amarrages des quais de San Basilio et Santa Marta et en positionnant le port de Venise comme destination d'excellence dans la Méditerranée.

« Pour relancer le secteur du megayacht - il a annoncé Fabrizio Spagna - ils ont été déjà posés dans être des contacts avancés avec des primaires investisseurs internationaux et en particulier avec trois groupes américains, européens et du Moyen Orient que représentent des excellences dans le secteur du yachting mondial et qu'ils pourraient porter nouveau know-how en ville pour la gestion efficace de ce secteur de marché avec l'objectif d'augmenter l'attrattività de tourisme de luxe avec un focus poussé vers le offerte culturel de la ville. Il est évident que ce trafic d'un coté permettrait d'amorcer un cercle vertueux qui va au-delà du tourisme en incluant les services à haute valeur adjointe destinés aux bateaux (de la construction navale) et aux équipages et autre à du valoriser de la vocation à je développe du territoire de VTP ».

Relativement à la crocieristica, le projet VTP-Cruise - il a expliqué Venise Terminal Passagers - a comme objectif « cela de maintenir la centralità de la Maritime en préservant un marché qui représente un inaliénable volent économique pour l'aire citadine, merci à l'intégral déplacement des bateaux avec jauge supérieure aux 40.000 tonnes de l'actuelle parcours Canal de San marquer-Giudecca à la nouvelle parcours à travers le Canal des Pétroles et le Canal Vittorio Emanuele III ». L'entreprise a précisé que le projet, de la valeur globale de 66 millions d'euro, demande, en primis, la risagomatura du Canal Vittorio Emanuele III comme prévu du actuel Doucement Régulateur Portuale, il inclut même l'amélioration de quelques structures de l'actuelle station maritime et a une forte valence ambiante avec des oeuvres de compensation pour rétablir l'équilibre idrogeologico de la lagune à évaluer et réaliser ensemble aux autorités compétentes.

L'entreprise a précisé en outre que, « de l'instant qui ce projet a un horizon temporel de 4-5 ans, VTP - conscient de l'urgence d'obéir plus à vite à une réduction des transits des bateaux dans le Canal de la Giudecca - avait prévu un projet pour l'immédiat déplacement des bateaux de croisière plus grands déjà de la saison 2020. Le soi-disant « Contingency plan », même il présenté à octobre 2019 à l'AdSP et autres organismes compétents contextuellement au Project VTP-Cruise - il s'est rappellé VTP - détermine en effet des solutions provisoires pour l'accoste de bateaux de croisière à Marghera en déplaçant vite des bateaux de dimensions plus importantes du canal de la Giudecca. En intention - il a spécifié encore VTP - étaient déjà en cours et continuent contacts beaucoup d'avancúx avec le ministre des Infrastructures et avec le gouvernement, au-delà de qu'évidemment avec les autorités locales, pour donner de la vie à la proposition en déplaçant au moins deux ou trois bateaux chaque week-end dans quelques quais pas opérationnels de Marghera second même les indications de l'AdSP, de la Commune et de la Région Vénétie. Le tout pour ne pas entraver le trafic commercial et sauvegarder cela croceristico ».

VTP a mis en évidence que « ils ont été étudiés tous les amarrages disponibles et conduite des appropriées simulations prés du centre naval d'Almere (Hollande) du groupe Carnival et prés de l'Institut je publie Force de Copenhague pour tester la possibilité d'accès des bateaux jusqu'à un maximum de 300 mètres de longueur (plus grands parmi cette qui déjà aujourd'hui ils escaladent Venise), à la présence des commandants de flotte des principales compagnies de croisière, de la Capitainerie et des Pilotes du port de Venise, sur préventive autorisation de MIT. Le projet - il a spécifié l'entreprise - prévoit un investissement immédiat ultérieurs cinq de millions d'euro qui VTP a déjà rendu disponibles pour les risistemazione des abordages déterminés ».

« Nous n'avons pas - il a averti Espagne - autre temps à perdre. Le déplacement de la crocieristica du Canal de la Giudecca est de trop d'ans objet de débat sans qu'on arrive à une réelle solution du problème. VTP a retenu de mettre à disposition fonds et expérience dans le secteur pour la réalisation de projets concrets et immédiatement réalisables. Eravamo prêts avec le Contingency Plan déjà pour la saison 2020, nous avons devant peu moins qu'un an pour réaliser ce projet pour être prêt dans le 2021. Nous avons - il a observé le président de VTP - l'extraordinaire occasion de faire lui dans une période de trafics ralentis (ou absenux) à cause de la pandémie. Nous exploitons cette opportunité pour faire des investissements et regarder au futur de notre ville. VTP est prêt à faire sa partie, dans le respect des institutions locales et nationales et en mettant à disposition de tous le sien know-how. Il est nécessaire d'exploiter au maximum cette période d'inactivité due au covid-19, inactivité que pour nous il se repoussera probablement pour tout le premier semestre 2021, pour entamer les travaux du Contingency Plan et être prêt à déplacer les bateaux jusqu'à de Mars 2021 ».

Le budget d'exercise de VTP au 31 décembre 2019 approuvé hier de l'assemblée des associés montre un chiffre d'affaires pair à 34.4 millions d'euro (+4,9%) avec un bénéfice net de 4.2 millions d'euro et EBITDA pair à 9.9 million d'euro tous les deux en ligne avec l'an précédent. La différence entre des valeurs et des coûts de la production s'est attestée à 5.44 millions d'euro pendant que le résultat avant des impôts a été pair à 5.70 millions d'euro. Dans le cours du 2019 VTP a effectué des investissements pour au-delà de deux million d'euro pour l'achat d'équipements et appareillages de sécurité (contrôle bagages), le renouvellement des installations de conditionnement du sel passager mais même logiciel pour la gestion des parkings et les améliorations aux structures d'accès au terminal avec l'objectif de maintenir et développer les services offertes aux bateaux et aux passagers.

L'assemblée d'associés a décidé de ne pas procéder avec la distribution des dividendes, en accueillant la proposition du conseil d'administration avec l'objectif de renforcer la caisse de l'entreprise pour faire face à l'émergence qui s'est créée pour l'venue de la pandémie covid-19 et créer les justes réserves pour affronter le 2020 avec majeure force et la sérénité.

Dans le 2019 le terminal de VTP a accueilli 35 divergées compagnies de croisière et 68 divergées bateaux dont le 86% géré en home port avec des compagnies et des passagers qu'ils ont donc choisi comme de base de départ et j'arrive la ville lagunaire. Les passagers mouvementés ont été 1.611.341, avec un accroissement du +3%, pendant que les escales enregistrées sont étés 500 en enregistrant une flexion du -0.4% par rapport à l'an précédent.

PSA Genova Pra'
Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail