ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 14:14 GMT+2



12 Juin 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Freight Transport Association appelle le gouvernement de Londres à avoir plus temps de préparer la logistique pour le Brexit

Elizabeth de Jong: C’est un défi qui nécessitera mois, et non minutes, à traiter correctement

L’Association du transport de marchandises (ALE) a demandé au gouvernement de Londres plus de temps pour préparer les entreprises dans le logistique pour faire face au Brexit, qui sera mis en œuvre période de transition qui se terminera le 31 décembre, en particulier compte tenu du fait que -- expliqué la British Logistics Association - la dernière série de pourparlers entre les deux parties s’est terminée sans aucune progrès annoncés et des indications indiquent qu’il n’y aura peut-être pas un accord formel jusqu’en octobre.

« En tant que région, » a souligné Elizabeth de Jong, « c’est une Responsable de l’ALE - la logistique est absolument engagé à faire du Brexit un succès, mais pour ce faisant, nous aurons besoin de temps pour se préparer à n’importe quel aspect accord final. Nous ne demandons pas que les pourparlers soient prolongés... spécifié - mais pour laisser suffisamment de temps pour vous permettre de ceux qui sont tenus d’initier de nouveaux processus d’affaires prêt à le faire.

Elizabeth de Jong a souligné que les cinq mois et demi rester avant que le Royaume-Uni ne quitte l’Union européenne sont suffisants pour mettre en place tous les systèmes et procédures nécessaire pour s’assurer que le commerce continue à courir sans interruption. " Cela, dit-il. sera aggravée par le fait que dans notre industrie de Noel est traditionnellement la période la plus occupée de l’année et il il y aura peu de temps pour apporter des changements nécessaire.

« Le Covide-19, a poursuivi le représentant de l’ALE, n’était pas a démontré à quel point une chaîne d’approvisionnement est vitale solide et pleinement opérationnel pour le succès du Royaume-Uni et de son économie et si nos associés sont prêts à être le aussi adaptable et flexible que possible, bon nombre des détails de la nos futurs accords commerciaux en tant que pays n’ont pas encore été décidé, notamment quelle sera la position sur les tarifs douanes et comment les contrôles seront effectués en détail nourriture et les animaux aux frontières du Royaume-Uni et de l’UE. Ce niveau d’information est crucial La chaîne d’approvisionnement du Royaume-Uni continue d’être janvier 2021.

« Près de 250 000 entreprises au Royaume-Uni - encore Elizabeth de Jong - ils seront tenus de faire pour la première fois déclarations douanières lorsque le Royaume-Uni quitte l’UE et Cela nécessitera une formation supplémentaire, du personnel et agents des douanes, ainsi que l’infrastructure dans nos ports. Lla contrôles sur le bétail, les aliments frais et autres produits périssables doivent également être effectuées dans les ports et les aéroports nous avons besoin de clarté sur la façon dont et où ceux-ci seront exécutés procédures ».

Elizabeth de Jong a rappelé que, comme d’autres secteurs logistique a été durement touchée par la crise sanitaire, et pourtant le secteur a continué à services et la manutention des biens, « aintenant, dit-il. nous avons besoin de temps pour nous assurer que nous sommes pleinement préparer notre prochain grand défi : la sortie du Royaume-Uni Ue. C’est un défi qui prendra des mois, minutes, à traiter correctement. Nous avons besoin temps de faire de notre chaîne d’approvisionnement la preuve de avenir et - a-t-il conclu - nous exhortons le gouvernement à écouter et à réagir à nos préoccupations, pour le bien de la société britannique Royaume-Uni.

PSA Genova Pra'
Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail