ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

5 juillet 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:42 GMT+2



19 Juin 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les expéditionnaires spezzini dénoncent comme incroyable, paradoxal et inacceptable l'exclusion des Pontremolese de l'Plan « Italie Rapide »

Fontaine prompte l'urgent appelé en cause des représentations des trois régions Ligurie, Emilie et Toscane, et de toutes les communautés intéressées

L'Association Expéditionnaires du Port La Spezia dénonce l'exclusion du Chemin de fer Pontremolese du programme des infrastructures cantierabili dénommé « Italie Rapide » qui a été présentée aux États généraux de l'économie de la ministra des Infrastructures et des Transports, Paola De Micheli. Un depennamento qui le président de l'association Andrea Fontana a défini « incroyable », « paradoxal » et « inacceptable » : « il s'agit - il s'est rappellé de Fontaine - d'un plan, et il s'est précisé « pas d'un livre des rêves », qu'il détermine les oeuvres prioritaires : 39 interventions pour routes et autoroutes, 13 interventions sur direttrici et (sur les noeuds ferroviaires), pour des ports et des aéroports, des investissements de 196.5 milliardes, dont 129.6 déjà assignés et 66.9 milliardes de besoins restants. Vraiment parce qu'il se donne acte que nous sommes face à des ressources extraordinaires - a souligné Fontaine - il étonne que dans les 113.4 milliardes destinés aux oeuvres ferroviaires, elle ne soit prévue même pas la voix « Pontremolese ». Et penser qu'il suffirait un milliarde des 113.4 pour réaliser le doublement de la galerie de franchissement avec lequel on marquerait finalement l'instant de tournant d'une oeuvre établie dans les ans Quatre-vingt ».

« Nous retenons donc très grave - il a poursuivi le président des expéditionnaires spezzini - l'exclusion de l'Plan « Italie Rapide » du doublement de la Ligne Ferroviaire Pontremolese pour beaucoup de raisons parmi lesquelles nous en indiquons au moins trois : le fait qui s'agit d'une oeuvre stratégique pas seulement pour trois heures régions intéressées (Ligurie, Emilie et Toscane) et pour tout le système portuaire et logistique Alto Tirreno La Spezia, Marina di Carrara et Livourne, mais surtout stratégique pour le système Italie soit pour les liaisons directes soit pour les liaisons subsidiaires. Un exemple : si lorsque, à cause du connu et dramatique incident, a été bloquée la haute vitesse - il a expliqué Fontaine - il y avait eu une ligne Pontremolese doublée les malaises conséquentes ils auraient été vite absorbés ».

La seconde raison - il a spécifié Fontaine - est « l'évidente contradiction avec les considérations et les propositions - dans notre cas sur des ports et des chemins de fer (chapitre 39) - contenues dans le plan Colao qui indique La Spezia, parmi les deux ports vertueux en Italie, pour les significatives parts du transport marchandises sur rail, donc à augmenter la puissance. Et avec quel autre système direct il s'augmente la puissance - il a observé Fontaine - si pas avec les Pontremolese ? ».

La troisième raison est que « le doublement de la ligne l'épice-Parme porterait au maximum de son efficacité le système portuaire et logistique du Thyrrénien au service de son immédiat hub territorial national centre-nord d'Italie et sur direttrici de et vers le centre Europe ».

« Une exclusion très grave, en conclusion - il a mis en évidence le président de l'Association Expéditionnaires du Port La Spezia - des Pontremolese des oeuvres stratégiques et prioritaires accueillie en tant qu'un incroyable silence, sans réactions, et qu'il impose par contre l'urgent appelé en cause de nos représentations politiques, national, des trois régions Ligurie, Emilie et Toscane, et de toutes les communautés intéressées, représentations auxquelles nous faisons une appel qui a le goût amer d'être le dernier, parce que si on est absenux dans l'instant dans laquelle ils s'établissent les priorités on perd vraiment même le dernier train pour entrer dans le futur. Et - il a conclu Fontaine - porter à l'attention de la ministra Paola De Micheli, à laquelle il est bien connu le cas Pontremolese, il est le premier pas qu'on doit accomplir ».

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail