ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 11:36 GMT+2



19 Août 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La performance économique est loin d’être méprisable Maersk Group trimestriel

Au cours de la période avril-juin, les volumes de charge conteneurisés les flottes ont diminué de -15,8 %

Aujourd’hui est venu une confirmation de la validité de la hypothèses initiales faites en analysant les résultats économiques par les plus grandes compagnies maritimes conteneurisées au monde deuxième trimestre de cette année, au cours duquel de nombreux économies mondiales, dans une plus ou moins grande mesure, ont été touchées l’impact de la pandémie de Covid-19. L’hypothèse est que, au lieu d’avoir un impact négatif grave sur leur budgets trimestriels comme cela est arrivé à la plupart des entreprises dans d’autres secteurs, les compagnies maritimes conteneurisées et leurs actionnaires ont même bénéficié des effets de la crise système de soins de santé.

D’autres preuves fondées proviennent des dernières performances Maersk Line, leader mondial capacité de transport de la flotte. Le script est suivi d’autres transporteurs conteneurisés mondiaux ont déjà divulgué les résultats enregistrés dans la deuxième trimestre 2020 : baisse des volumes de conteneurs transportés de la flotte vers des revenus malgré la hausse diminution encore plus prononcée du coût de production à partir de laquelle une valeur positive des résultats est atteinte généralement plus élevé que ceux de la deuxième moitié de l’année. 2019.

Au niveau du groupe, le Danois A.P. Muller-Mursk a clôturé la période avril-juin de cette année avec des revenus de 9,00 milliards de dollars, avec une baisse de -6,5% sur la seconde 2019. Le BAIIA et l’EBIT ont enregistré des hausses 25,1 % et 80,5 %, respectivement, à 1,70 milliard dollars et 751 millions de dollars. Le bénéfice net s’est élevé à 443 millions de dollars, soit 189,5%.

La seule division Océan du groupe, axée sur les activités Maersk Line, a déclaré un chiffre d’affaires de 6,57 milliards dollar, avec une contraction de -8,7% générée par la réduction -10,4% du chiffre d’affaires produit par le transport de marchandises, qui est 5,58 milliards, partiellement compensés par la croissance 2,2 % des revenus générés par d’autres entreprises 968 millions de dollars. La baisse des revenus a entraîné une réduction de -15,8 % des volumes de charge conteneurs transportés par la flotte qui se sont avérés égaux à 2,9 millions de conteneurs de 40' (feu), partiellement par la croissance de 4,5 % de la location moyenne par conteneur 1 915 dollars/feu. Dans l’ensemble, les coûts de production ont diminué de -15,9 % 5,16 milliards de dollars, dont 1,92 milliard (-16,9%), 1,53 milliard du réseau services maritimes exploités par le groupe (-12,4%), 766 millions carburant (-36,7%), 630 millions dollars en frais généraux, administratifs et de vente (-9,6 %) et 310 millions de dollars en coûts des biens vendus et d’autres frais 84.5%). Marge brute d’exploitation au deuxième trimestre 2020 La division océan a augmenté de 26,0 % s’élevait à 1,36 milliard de dollars.

Sur les 2,9 millions de conteneurs feu transportés par le recordman du groupe au deuxième trimestre de cette année, 1,4 des millions de feu ont été transportés sur les routes est-ouest (-14,9%) avec une location moyenne relative qui était de 1 879 dollars/feu (hausse de 8,2%), 849 000 feu sur les routes nord-sud (-18,6%) Avec une location moyenne de USD 2 449/feu (hausse de 5,2 %) et 619 mille feu sur les routes intrarégion (-13,5 %) avec une location moyenne de 1 292 dollars/feu (-6,5%). À la fin du deuxième trimestre de cette année, la capacité de la flotte de conteneurs du groupe danois était de 3,88 conteneurs 20' (teu) contre 4,12 millions de teu par 30 juin 2020, dont 2,19 millions navires appartenant à un groupe (2,21 millions au 30 juin 2019) 1,69 million de navires de location (1,92 million millions).

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur des logistique et services exploités par le groupe danois chiffre d’affaires de 1,57 milliard usd (-0,6 %) ebitda de 97 millions de dollars (hausse de 110,9 %), tandis que terminaux et remorquages exploités par le groupe chiffre d’affaires de 878 millions de dollars (-9,6 %) BAIIA de 237 millions de dollars (hausse de 3,0 %).

En ce qui concerne les perspectives pour les mois à venir, le groupe danois a précisé qu’il prévoit d’archiver l’ensemble de l’année 2020 avec un EBITDA compris entre 6,0 et 7,0 milliards de dollars, BAIIA de 5,71 milliards dans le budget annuel Le groupe a clairement indiqué que les perspectives pèsent sur les perspectives. incertitudes liées à l’évolution de la pandémie de Covid-19 envisager une deuxième phase de verrouillage des activités pour contenir les compteurs.




PSA Genova Pra' Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail