ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 12:36 GMT+2



14 Septembre 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La pandémie pousse le transport maritime à des avancées technologies d’automatisation navale

L’impulsion, note BlueMonitorLab, n’est pas tant navires autonomes, ainsi que ceux dont la télécommande

L’un des effets de la pandémie de Covid-19 sur les transports maritimes d’avoir provoqué une accélération vers l’adoption de technologies plus avancées par l’expédition l’automatisation marine et la réduction progressive équipages à bord des navires. C’est ce que note le centre d’étude BlueMonitorLab spécifiant que le lecteur vers l’automatisation n’est pas s’adressant autant à la conception des navires sans pilote que construction de salles de contrôle au sol capables de définir et « ordonner » le navire d’adopter le moins cher, plus sûr et plus durable, dans sa gestion de la navigation. Cela se fait avec effets particulièrement significatifs en termes de consommation de carburant, l’adoption des routes les plus sûres et les moins percutantes sur le navire, également par une analyse constante des conditions météorologiques-mer et adaptation « à distance » des itinéraires.

BlueMonitorLab a rappelé que, comme l’a souligné un recherche récente par Nautix, tandis que l’utilisation de personnel à faible coût à navire, avec toutes les conséquences dérivées en termes de standard, a généré une économie sur le coût de la main-d’œuvre 60%, l’automatisation des poussées pourrait réduire de 90% le coût du travail direct à bord, mais la production d’autres chaînes d’approvisionnement. Le marché des navires devrait l’automatisation élevée devrait passer de 5,5 milliards d’euros 2018 à 12,5 milliards en 2030, puis enregistrer un l’envolée, ayant un impact sur la sécurité, la capacité de surveiller les conditions de charge, mettre en œuvre des mesures de charge économies d’énergie, assurer la meilleure performance des moteurs, réduire les erreurs humaines et augmenter la capacité de charge navires grâce à de très petits équipages.

Rappelant également que, selon un rapport du World Maritime l’université relancée par le syndicat ITF, l’introduction de navires forte automatisation pourrait produire une réduction de 22% travail maritime traditionnel d’ici 2040, BlueMonitorLab a noté que, toutefois, l’ITF ne tient pas compte effet indirect de croissance du marché, par exemple, représenté par le groupes de travail, dirigés par des directeurs maritimes et des machine, qui à chaque port d’escale devra être en mesure de effectuer des vérifications sur les systèmes d’automatisation et les usines propulsion et navigation à bord des unités Automatisé.

PSA Genova Pra'
Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail