ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 octobre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 07:05 GMT+2



17 Septembre 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Intertanko, l’inclusion du transport maritime dans l’ETS Les émissions de l’UE risquent de nuire au commerce avec l’UE Pays étrangers de l’UE

Stanzel : Les efforts de l’OMI sur le terrain sont menacés stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’UE expédition internationale

Après la forte inquiétude exprimée mardi L’Association européenne des armateurs ECSA pour le feu vert Le Parlement inclura le transport maritime dans le SCEQE Échange de quotas d’émission de l’UE ( 15 septembre 2020), ok confirmé officiellement hier par le Députés avec 520 voix pour, 94 contre et 77 abstentions, aujourd’hui aussi l’Association internationale des propriétaires indépendants de pétroliers (Intertanko), l’association internationale représentant armateurs qui ont des flottes de pétroliers, manifeste mécontent de la décision de l’Assemblée législative européenne selon l’association, comme l’a noté l’ECSA - pourrait compromettre la réalisation d’une solution globale gaz à effet de serre produits par le transport maritime.

« Les associés d’Intertanko- a expliqué Katharina Stanzel, directeur général de l’association, s’est félicité La décision du Parlement européen de comprennent le commerce maritime international et interne de l’UE dans l’UE système d’échange de quotas d’émission ets. Nous devons encore évaluer les conséquences globales de cette mesure, mais pourrait sérieusement saper les efforts entrepris par l’OMI dans le cadre de sa stratégie de réduction des émissions de gaz expédition internationale.

Stanzel a souligné que l’effet de la décision est large car il couvre tous les navires de plus de 5 000 tonnes d’échelle brute qui ampleurment les ports de l’Union européenne, indépendamment de leurs autres destinations, et a rappelé que Cela signifie que les navires devront acheter des quotas pour chaque tonne de CO2 émise pendant tous ces Voyage. Il a également souligné que la proposition de l’UE la création d’un Fonds océanique pour collecter de l’argent auprès des navires et qu’il est suggéré que 20 % de ces fonds soient utilisés « a restauration et une meilleure gestion des écosystèmes marin » bien qu’on ne sache pas que la part des fonds sera réservée projets indispensables qui développent et mettent en œuvre des solutions décarboniser le transport maritime international, comme stratégie de l’Organisation maritime internationale (OMI).

« ette proposition - a noté le directeur technique de Intertanko, Dragos Rauta - aurait de graves conséquences pour le commerce commerce avec les pays de l’UE en tant que quotas pour toutes les émissions de CO2 déclarées dans le cadre de la règlement européen actuel sur la VRV (le système de surveillance, communication et vérification des émissions de CO2 en fonction de la consommation carburant de navire mis en place en vertu de la réglementation de l’UE 2015/757, ndr ».

« Sur la base des émissions totales de CO2 communiquées au THETIS MRV de l’UE pour 2018 (142,5 millions de tonnes) et pour 2019 (135,7 millions de tonnes) et sur la base du prix actuel 25 par unité (prix par tonne d’émissions de carbone) CO2) - rauta spécifié - le coût total pour les navires dans les ports de l’UE pourrait atteindre 3,5 milliards euros par an, avec un fardeau important sur les navires engagés dans longs itinéraires.

Intertanko a également souligné que, bien que les la directive ets est décrite comme un système « régional », toutefois, une grande partie du commerce exploité par les navires le pétrolier avec l’UE est relié à des destinations en dehors l’Union et, par conséquent, les coûts supplémentaires impact sur les partenaires commerciaux de l’UE, avec des préoccupations diplomatique, qui n’a pas encore été évaluée, une taxe sur les émissions imposée unilatéralement.

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail