ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

29 novembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:52 GMT+1



9 Novembre 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Finnlines se plaint que l’aide finlandaise aux transports l’union maritime ne sont pas accordées de manière juste et non discriminatoire

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’entreprise a -18,4%

L’impact sur les activités de la société de navigation Les lignes de fin des restrictions de voyage adoptées en Europe du Nord pour contenir la pandémie de Covid-19 a également été au troisième trimestre de cette année, malgré une augmentation des volumes de marchandises transportées par sa flotte. La période a été déposée par la société finlandaise du groupe des armateurs Grimaldi avec un chiffre d’affaires de 126,7 millions d’euros, avec un -18,4% au troisième trimestre 2019. Les coûts d’exploitation sont s’élève à 102,9 millions d’euros (-13,3%). Le BAIIA a été 40,8 millions d’euros (-23,5%), résultat opérationnel à 24,5 millions d’euros millions (-34,3 %) et un résultat net de 22,5 millions d’euros (-36,0%).

Au troisième trimestre 2020, la flotte de l’entreprise transporté 179 000 unités de charge (-3,2 %), 42 000 tonnes de voitures non suivies par les passagers (+7,7%), 289 000 tonnes de marchandises non jointes (+6,3 %) et 163 000 passagers (-30,3%).

Soulignant que « la pandémie de Covid-19 ne montre aucun signe de ralentissement et les compagnies maritimes à travers le monde ont dû faire face à une situation exceptionnelle qui ne s’est jamais produite d’abord », le président et chef de la direction de la sociétés finlandaises, Emanuele Grimaldi, a souligné que, « algré les pertes et les moments difficiles, Finnlines n’a pas a arrêté tout navire et les services de la compagnie ont continué inchangé. Grimaldi a également fait remarquer que si, dans ce moment de crise, les gouvernements à travers l’Europe, et en particulier finlandaise, ont reconnu l’importance des transports maritime pour sécuriser les approvisionnements, en particulier ceux finlande, qui confie jusqu’à 90 % de sa mer exportations et 80 % des importations, mais Grimaldi a signalé que le service Finnlines reliant la Finlande et La Suède n’a pas reçu d’aide financière de la L’Etat vaut 45 millions d’euros de l’urgence nationale l’Agence d’approvisionnement et que les nouvelles aides d’État pour le transport maritime d’une valeur de 24,8 millions, qui a été récemment offert par l’Agence finlandaise des transports et des communications pour les de la Finlande à la Suède et à l’Estonie, ont été sur mesure pour les opérateurs existants et les conditions d’obtention de ces ont exclu la possibilité pour Finnlines d’accéder toute aide d’État. Grimaldi a récriminé que ces les paquets d’aide faussent la concurrence, et contraire aux principes de proportionnalité.

Au cours des neuf premiers mois de 2020, Finnlines a 363,1 millions d’euros, en baisse de -19,5% période correspondante de l’année dernière. Les coûts d’exploitation sont s’élevait à 305,5 millions (-16,1 %). Le BAIIA a été 107,2 millions (-21,7 %), EBIT 58,7 millions (-33,3 %) et le profit net de 54,2 millions d’euros (-33,8%).

Au cours de la période janvier-septembre de cette année, le a transporté 536 000 unités de chargement (-6,1 %), 102 000 voitures non suivies par les passagers (-19,7%), 811 000 marchandises non joint (-4,9 %) et 390 000 passagers (-28,3 %).




PSA Genova Pra'


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail