ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 janvier 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 10:08 GMT+1



7 Janvier 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La CLIA rappelle aux autorités italiennes que celle de la croisières est l’un des secteurs qui ont le mieux répondu à la Crise sanitaire

L’association souligne que jusqu’à présent, les navires de croisière ont assuré le transport de plus de 60 000 touristes en toute sécurité

Prenant note du dernier décret-loi publié par le l’extension des restrictions existantes pour contenir le pandémie covid-19 au-delà de la date initialement prévue de 6 janvier, la Cruise Lines International Association (CLIA) a pour souligner que depuis le début de la crise sanitaire, le l’industrie des croisières a démontré sa capacité à réagir, grâce au protocole rigoureux de santé adopté depuis août, assurer le transport de plus de 60 000 touristes en sécurité, les touristes - a souligné l’association - qui sont en fait ont été insérés dans une bulle de protection, même à protéger les communautés locales et sans représenter aucun poids économique ou organisationnel pour le établissements de santé sur le terrain.

« Aujourd’hui, ce sont les mêmes communautés, territoires et ports- a souligné la CLIA dans une note - qu’ils ont été en mesure de bénéficier tourisme de croisière jusqu’à la pause de Noël pour espérer que remettre en mouvement dès que possible la roue volante vertueuse d’un secteur qui, en Italie seulement, génère un chiffre d’affaires annuel de 14 milliards de dollars, sécurisant environ 120 000 emplois (y compris directs et indirects) et des salaires de 3,9 milliards d’euros. De même souhaits - spécifiés par l’association - sont partagés par le équipages de navires, dont des milliers de marins italiens, retourné à bord entre Noël et le Nouvel An pour observer la période de quarantaine nécessaire pour reprendre la navigation, comme à l’origine immédiatement après l’Epiphanie, ainsi que les compagnies de croisières qui ont soutenu des investissements importants pour armer les navires et les garder prêts pour le redémarrage.

« Le Protocole adopté en Italie par les navires pour être croisière - a souligné le CLIA - a exigé considérable investissements des entreprises, tant pour le développement que pour pour sa mise en œuvre à bord et sur le terrain. Il représente, en outre, un cas unique dans le monde, dans l’industrie des croisières comme dans celui du tourisme et de l’hôtellerie en général. Développé avec les autorités italiennes, nationales et locales, le protocole prend en compte les entrées des meilleurs virologues, médecins et experts de renommée internationale, des instituts cliniques et des universités spécialisées, et a montré l’extraordinaire capacité de l’Italie à préparer des solutions innovantes.

« Parmi les mesures prévues dans le Protocole, qui jusqu’à présent n’a pas d’autres secteurs en Italie ni dans le monde n’a-t-il égalé complexité et l’exhaustivité - il a également rappelé l’association - il ya un dépistage universel de la santé de invités et membres d’équipage avant d’embarquer avec des tampons Covid-19 (antigène et PCR si nécessaire, même pendant la croisière) en plus du contrôle de la température, la compilation d’un questionnaire de santé, procédures d’assainitarisation et de nettoyage environnements avec l’utilisation de produits désinfectants de la l’hôpital, l’amélioration des services médicaux à bord, un plan d’urgence qui peut être mise en œuvre en étroite coopération avec le terres compétentes en cas d’un seul cas soupçons à bord, technologie de pointe pour le contact retraçant toutes les personnes à bord des navires.

« A cela s’ajoute - enfin souligné la CLIA - que les croisiéristes sont en mesure d’atteindre en toute sécurité le ports d’embarquement provenant également de régions autres que celles de la port d’embarquement, en utilisant à la fois ses propres moyens et le transport organisé par l’entreprise, qui sont également soumis à la prévues dans le Protocole.




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail