ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

26 janvier 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 22:50 GMT+1



11 Janvier 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ANCIP, Filt, Fit et Uilt saluent la décision de soumettre recours devant la Cour de justice de l’UE sur la taxation des autorités portuaires

Pour nous - souligne l’Association nationale des entreprises Sociétés portuaires - La loi n° 84/94 doit être défendue à tous Coûts

L’Association nationale des sociétés portuaires (ANCIP) a a salué l’intention du gouvernement, anticipée par le ministre de la Infrastructure et Transports, Paola De Micheli, procédera devant la Cour de justice de l’Union européenne décision de la Commission européenne sur la 4 décembre, visant à obliger l’Italie à abolir exonérations de l’impôt sur les sociétés bénéficiant à la Dockers italiens ( du 4ème décembre 2020).

Dans une note, l’ANCIP a rappelé qu’elle s’était toujours battue la défense de la publicité dans les ports italiens, « parce que - expliqué l’association - nous les considérons comme l’atout stratégique le plus important de notre nation. Nous l’avons également fait nous remplacer par les institutions et les associations qui auraient devait et pouvait faire beaucoup plus dans l’interlocution Européen. En fait, rappelons-nous qu’en des temps peu méfiants, l’un de nos délégation, en novembre 2019, s’est rendu à Bruxelles pour partager nos commentaires sur une décision que nous pensions, et nous croyons toujours, dangereux pour le futur cadre juridique les autorités du système portuaire ( du 18 et 21 novembre 2019). « Pour nous - continue la note - Loi n ° 84/94 doit être défendu à tout prix, en particulier par les personnages les politiciens et les lobbies du pouvoir qui aimeraient profiter de cette décision de fausser le cadre juridique des annonces pour d’arriver à la privatisation tant souhaitée de la ports.

Qualifiant l’exhortation d'«extrêmement importante » révolté par Matteo Bianchi, chef national de la Économie de la mer du Parti démocratique, à la grappe portuaire société italienne à se tenir au coude à coude avec l’initiative annoncé par le ministre De Micheli, l’Association nationale des Les compagnies portuaires ont souligné que « ANCIP, nous ne serons pas en mesure d’intervenir adiuvandum dans la procédure juridique, mais nous serons certainement à l’avant-garde de la défense de notre le monde.

Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti ont également exprimé pour la décision annoncée par le ministre : « enfin », ont souligné les syndicats, « une position claire et claire comme nous l’avions déjà fait espéré lorsque la Commission européenne avait menacé le d’infraction à l’encontre de l’Italie sur le autorités du système portuaire. Soulignant que la décision de la Commission européenne sur Les aides d’État aux ports italiens « fausseraient en fait cadre juridique de nos AdSP, en le dirigeant vers le configuration d’une entreprise publique ou d’un organisme public secteur financier », Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti ont repris que « le recours à la Cour européenne est un point de action politique que l’ensemble du cluster portuaire doit prendre à l’appui des différences évidentes entre nos autorités et ceux d’autres pays européens. Notre modèle - ils ont réitéré - il doit être défendu tous ensemble et clairement soutenu et détermination.

« Le rôle actuellement joué par ces organismes publics, l’ordre spécial non économique, tel que défini loi 84/94 réglementant le marché des opérations portuaires - observé les trois syndicats - est d’administrer les zones appartenant à l’État et de promouvoir nos escales, allant ainsi en fait d’effectuer un service d’intérêt général et certainement pas distorsion du marché. Il est donc essentiel de préserver ce cadre juridique précisément pour préserver le « bon public » et la libre concurrence avec les règles énoncées législation portuaire.

« La position de notre pays annoncée par le Ministre De Micheli - conclu Filt, Fit et Uilt - recueille notre sollicitation sur une histoire que vous traînez de temps et cela impliquerait une perturbation de notre ordre distorsion du rôle des tiers adsp, à au détriment de la concurrence et donc des protections des travailleurs.




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail