ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

8 mars 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 16:57 GMT+1



2 Février 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au quatrième trimestre 2020, le trafic fret port de Venise a chuté de -8,4%

Pendant toute l’année, vous vous déplacez 22,4 millions tonnes de charges (-10,3%)

Au cours de la période octobre-décembre de l’année dernière, le port de Venise manutentionné 5,78 millions de tonnes de marchandises, volume qui représente une baisse de -8,4% par rapport au quatrième trimestre 2019 et aucun étant donné le pourcentage négatif consécutif de changement trimestriel Trafic. À eux seuls, les marchandises débarquent à 4,47 millions de tonnes (-7,9%) et ceux à bord à 1,31 million tonnes (-8,2 %).

Dans l’ensemble, dans le domaine des marchandises diverses, le trafic est 2,24 millions de tonnes (-6,6 %), dont 1,31 million de tonnes tonnes de marchandises conteneurisées (-8,2 %) fait avec un manutention de conteneurs de 134 000 teu (-9,1 %), 390 000 tonnes de matériel roulant (-12,4 %) et 536 000 tonnes d’autres marchandises (+2,4 %). Plus la flexion marquée par le secteur en vrac sec dans lequel le trafic a été 1,35 million de tonnes (-21,7 %), dont 394 000 tonnes de fourrages et oléa huileux (+0,3 %), 302 000 tonnes de produits métallurgiques (-37,2 %), 172 000 tonnes de céréales (-26,8 %), 94 000 tonnes de charbon (-70,1 %), 88 000 tonnes minéraux (-10,3 %), 25 000 tonnes de produits chimiques (-19,3 %) et 275 000 tonnes d’autres vracs solides (+59,7 %). Légèrement d’autre part, la croissance en vrac liquide avec un total de 2,19 millions de tonnes (+0,2 %), dont 1,81 million de tonnes de produits pétroliers raffinés (-1,3 %), 314 000 tonnes de chimistes (+9,1%) et 65 000 tonnes d’autres charges liquides (+2,3 %).

Tout au long de l’année 2020, le port vénitien s’est déplacé 22,40 millions de tonnes de marchandises, avec une réduction de -10,3% 17,37 millions de tonnes ont été débarquées à l’atterrissage (-11,1%) et 5,03 millions de tonnes à l’embarquement (-7,5 %). Dans le secteur des biens divers, le total était de 8,87 millions tonnes (-8,6 %), dont 5,09 millions de tonnes de conteneurisé (-10,4 %) fait avec une manipulation de 529 000 teu (-10,8 %), 1,62 million de tonnes charges de matériel roulant (-8,3 %) et 2,16 millions de tonnes d’autres divers (-4,5 %).

Dans le segment des vracs solides, 4,97 millions de tonnes (-20,4 %), dont 1,57 million de tonnes fourrage et oléa huileux (+2,6 %), 1,50 million tonnes de produits métallurgiques (-6,6 %), 434 000 tonnes de charbons (-69,6 %), 333 000 tonnes de céréales (-49,6 %), 319 000 tonnes de minéraux et de ciments (-14,3 %), 120 000 tonnes de produits chimiques (-2,0 %) et 697 000 tonnes d’autres (+32,2 %).

L’an dernier, le vrac liquide a chuté de -5,1 % à 8,56 millions de tonnes, dont 7,16 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés (-4,8 %), 1,17 million de tonnes produits chimiques (-0,3 %) et 233 000 tonnes d’autres charges liquides (-27,9 %).

Enfin, si l’année dernière les effets de la pandémie de Covid-19 sur les activités portuaires ont eu un impact en particulier dans le segment des croisières, avec seulement 6 000 passagers déplacés (-99,6 %), ferries - ainsi que celle des marchandises - a subi une importante contraction avec seulement 47 000 passagers gâtés (-54,4%).




LineaMessina


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail